Vincent Biarnès, pur produit de la formation maritime Bretonne

  • A
  • A
Vincent Biarnès, pur produit de la formation maritime Bretonne
@ Olivier Detry
Partagez sur :

Portrait de Vincent Biarnès dont c’est la troisième participation à la Solitaire du Figaro.

Vincent Biarnès, 37 ans, vit en Bretagne en couple. Il est père de deux jeunes enfants. Il participe pour la 3 ème fois à la reine des courses au large: La Solitaire du Figaro-Eric Bompard.

C’est à 5 ans que Vincent Biarnès découvre la voile grâce à son père, « voileux amateur » mais très bon bricoleur, qui lui fabrique un Optimist, ainsi qu’à son frère aîné. Le virus de la voile est ainsi inoculé et ne quittera plus le marin Breton qui tirera ses premiers bords devant les « Sept îles » à Perros Guirec en Bretagne. Il débute la compétition à 8 ans et devient quelques année plus tard Champion de France devant des marins devenus célèbres maintenant tels que Yann Eliès et Jérémie Beyou.

Vincent Biarnès est un pur produit de la formation maritime Bretonne. Issue de la filière sportive des Côtes d’Armor ce natif de Perros Guirec a navigué sur tous les supports qui forment un champion: Optimist, 420, Laser, First Class 8, Melges 24, Mumm 30.
Pour sa troisième participation à La Solitaire du Figaro, Vincent Biarnès a intégré le Team Baie de Saint Brieuc afin de d'optimiser sa préparation.

Un skipper polyvalent

La voile et plus encore la course au large sont des sports où l’expérience prime par dessus tout. Vincent Biarnès a multiplié les navigations sur des bateaux différents et possède un palmarès étoffé. Il fut notamment champion de France d’Open 5.7 en 2010 et Vice-Champion de France 2011 de Match Racing, discipline considérée comme l’anti-chambre de la prestigieuse America’s Cup.

Un retour ambitieux

C’est la troisième participation de Vincent Biarnès à la Solitaire du Figaro.
Lors de sa première participation il manque la place, si symbolique, de premier Bizut pour moins de 10 minutes, victime d’une panne de pilote automatique, juste derrière Nicolas Lunven, futur vainqueur de la course.
L'année suivante, il est tout proche d’intégrer le top 10 de la course la plus sélective et la plus concurrentiel du monde de la voile.
C’est donc légitiment que Vincent Biarnès compte rentrer dans les 10 premiers de la course à bord de « Prati’Buches » et se battre pour une victoire d’étape.

Retrouvez notre page spéciale pour suivre la solitaire du figaro de Vincent Biarnès.