Bien remplir sa déclaration de revenus (3/3)

  • A
  • A
Bien remplir sa déclaration de revenus (3/3)
@ Europe 1
Partagez sur :

Les Experts Europe 1 vous aident à bien remplir votre déclaration d’impôts, avec Mieux vivre votre argent.

En recevant ma déclaration d’impôts et en la comparant avec les documents de l’an passé, je me suis rendu compte que pour ma pompe à chaleur, j’ai indiqué en 2009 le montant du crédit d’impôt, et non de la dépense effectuée. Est-il possible de corriger cette erreur ?
En matière d’impôt sur le revenu, la prescription est fixée à trois ans. Autrement dit, le fisc a trois ans pour vous chercher des poux et vous avez trois ans pour corriger votre déclaration de revenus. Il est donc possible d’agir. Dans ce cas précis, il suffit d’adresser un courrier, accompagné d’une copie de l’avis d’imposition, en demandant la rectification de l’erreur. Il est également possible de se rendre au centre des impôts, avec les mêmes documents, en demandant la rectification de l’erreur. Un justificatif de la demande sera alors remis au demandeur. L’impôt du demandeur sera alors revu à la baisse assez vite et la personne concernée sera remboursée par chèque ou en espèces.

J’ai fait installer deux radiateurs électriques à inertie. Puis-je les déduire dans ma déclaration d’impôts ?
Les déduire de vos revenus, ce n’est pas possible. En revanche, vous auriez pu prétendre à la réduction d’impôt accordée sur certains travaux réalisés dans la résidence principale du contribuable au titre des économies d'énergie. Seulement les radiateurs ne font pas partie de la liste des équipements éligibles, tout comme les portes d’entrée ou encore les chaudières à basse température.

J’ai acquis ma résidence principale à crédit et bénéficie à ce titre de la réduction d’impôt. Quel montant dois-je déclarer ?
La réduction d’impôt est égale à 40 % des intérêts la première année et 20 % les quatre années suivantes ou - si vous avez acquis un logement neuf labellisé "Bâtiment basse consommation" - à 40 % des intérêts pendant sept ans. En pratique, regardez le tableau d’amortissement remis par votre banquier et faites la somme de la colonne des intérêts. En revanche, ne prenez pas en compte le remboursement du capital. Dernière précision importante : les intérêts donnent droit à avantage fiscal à hauteur de 3.750 euros pour un célibataire et 7.500 euros pour un couple, plus 500 euros par personne à charge.

Retrouvez toutes les questions les plus posées sur la déclaration d’impôts :
> Bien remplir sa déclaration d’impôts 1/3
> Bien remplir sa déclaration d’impôts 2/3