Bien choisir son orientation 2011 (2)

  • A
  • A
Bien choisir son orientation 2011 (2)
Partagez sur :

Les Experts Europe 1 vous aident à bien choisir votre orientation, avec L'Etudiant.

6 – « En classe préparatoire scientifique PC, ma fille qui était une excellente lycéenne, mention très bien au BAC subit une humiliation systématique et est en dépression chronique, elle souhaite se réorienter, que faire ? »

En effet les CPGE sont des études exigeantes et si certains élèves y sont très épanouis, d’autres ont beaucoup de mal à supporter la « pression » psychologique qu’elles impliquent. Il faut donc bien réfléchir en Terminale car même si l’on est brillant et que l’on a un dossier qui permet d’intégrer une classe préparatoire…a-t-on le profil pour une prépa ? Et puis il faut aussi bien choisir sa prépa… certaines sont plus élitistes que d’autres, plus cassantes… Faire des portes ouvertes est indispensable. Il existe aujourd’hui de très bonne alternatives aux prépas pour rejoindre les Grandes Ecoles : les DUT par exemple ans le domaine scientifique et technique comme le Dut mesures Physiques sont d’excellents tremplins vers les Grandes Ecoles d’ingénieurs. Les concours d’admission parallèles sont ouverts aux étudiants issus de BTS et DUT, de licences universitaires.

7 - « Ma fille en Terminale ES option espagnol, elle hésite entre une prépa littéraire et une prépa commerciale. » Une maman de Rouen.

Si votre fille a un réel profil littéraire, elle peut en effet hésiter car aujourd’hui les CPGE littéraires offrent des débouchés beaucoup plus vastes et permettent elles aussi de rejoindre un grand nombre de Grandes Ecoles de Commerce via la banque d’Epreuves Littéraires (Bel), un concours commun pour les ENS, de grandes écoles de journalisme et communication, des IEP (Instituts d’Etudes Politiques), des Ecoles de management, etc… La classe préparatoire littéraires BL est aussi littéraire que matheuse et mérite particulièrement l’attention de votre fille si elle hésite entre une ECE (prépa économique et commerciale option économie) et une prépa lettres.

8 - Quels débouchés après un Bac STL ?

Bac orienté sur les sciences et technologies de laboratoire, les poursuites d’études logiques se trouvent principalement dans ce domaine. Il est conseillé après un Bac technologique de poursuivre dans des filières « concrètes », qui permettent d’appliquer ce que l’on apprend, d’expérimenter… Il existe plusieurs BTS orientés sur la biologie, la biophysique, la biochimie… BTS Biochimiste, BTS Biophysicien de laboratoire, BTS Analyses Biologiques Médicales, BTS Biotechnologie… Le DUT Génie biologique et Chimie ou encore Génie chimique génie des procédés peuvent également être envisagés. Enfin, les bacheliers technologiques ont eux aussi leurs Clases Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE) ! Les plus brillants et ambitieux d’entre eux qui visent les Grandes Ecoles d’Ingénieurs peuvent donc y penser. Pour les bacheliers STL il s’agit de la Classe de technologie et biologie (TB). Certaines écoles d’ingénieurs postbac (en 5 ans, à prépa intégrée) en biologie ou chimie offrent quelques places aux STL.

9 - « Sur admission post-bac, les prépas connaissent-elles l’ordre des vœux ? » Perrine, une maman de Paris.

Absolument pas ! Et la seule stratégie de classement sur Admission Post Bac est celle du choix. Ce que je veux en priorité je le classe en PREMIER. Puis si je ne suis pas pris(e), j’indique en deuxième vœu ce que je veux d’abord, et ainsi de suite. Si un établissement retient votre dossier, quel que soit sa place dans vos vœux, il répondra oui.

Les questions suivantes...