Bien choisir son orientation (2)

  • A
  • A
Bien choisir son orientation (2)
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les Experts Europe 1 vous aident à bien choisir votre orientation, avec L'Etudiant.

5 - Quelles formations de type Master sont proposées dans le domaine du développement durable ?

Grenelle de l’environnement oblige, les formations autour de l’environnement et du développement durable éclosent. Quelques universités et grandes écoles proposent des troisièmes cycles pointus dans ce domaine. Il en existe trois types : les MS (Mastères spécialisés, qui sont des diplômes délivrés uniquement par des grandes écoles), les Master (grade universitaire de bac +5 de l’Education nationale) et les MBA (Master business administration diplôme originaires des Etats-Unis).
La différence entre ces différents diplômes.
En management de l’environnement et du développement durable, une dizaine de troisième cycles se distinguent : en premier lieu le MS (Management du développement durable d’HEC, classé numéro 1 par le cabinet SMBG), le master de l’IAE (institut d’administration des entreprises, www.reseau-iae.org de l’Université Paris XII-Val de Marne), celui de l’Université de Nice ou encore le Master Stratégies de développement durable et responsabilité sociétale des entreprises de l’université de Versailles-Saint Quentin en Yvelines.

A noter que les MS et autres MBA sont des formations dont le coût est très élevé : entre 4.000 à 20.000 euros.

6 - Quelles formations post-bac existent-ils dans le domaine de l’environnement lié à la biologie ?
Il existe DUT génie biologique proposé par de nombreux IUT sur tout le territoire, avec deux options particulièrement adaptées à ces projets : génie de l’environnement et agronomie. Plus d’une dizaine d’IUT proposent l’option agronomie (par exemple : Lyon I, Lille I, Nancy I, La Roche sur Yon, Aurillac, Avignon, Brest, Amiens, …) et une petite dizaine l’option génie de l’environnement (par exemple : Corte, Tours, Toulon, La Réunion, St Etienne, Aix Marseille I, Littoral Boulogne sur Mer,…). Autre formation intéressante : le DUT HSE (hygiène sécurité environnement).

7 - Après un DUT Chimie, est-ce possible de se tourner vers l’œnologie ?

Une première étape en Sciences et technologies orientée biologie ou chimie est tout à fait pertinente pour poursuivre vers l’œnologie. Pour cela, il faut se tourner vers les régions vinicoles, où se sont logiquement implantées des formations tournées vers les métiers du vin.
L’université Bordeaux-II propose notamment un Master Œnologie et le diplôme national d’œnologue (DNO) www.oenologie.u-bordeaux2.fr , l’ENITA à Bordeaux chapote une licence professionnelle Métiers de la vigne et du vin, notamment avec l’option oenocontrôleur et l’Université de Reims propose également un diplôme en œnologie. C’est un métier aux débouchés importants. Les diplômés en œnologie sont peu nombreux et les exploitants ainsi que les industriels internationaux recherchent fréquemment des Français.

visuel letudiant.fr

Les questions suivantes...