Bien choisir son assurance santé

  • A
  • A
Bien choisir son assurance santé
@ MAX PPP
Partagez sur :

Les Experts Europe 1 vous aident à bien choisir votre assurance santé en partenariat avec Assurland.

Comment choisir sa complémentaire santé ?

Compte tenu de la complexité du système de remboursement, il est recommandé de ne pas de se fixer sur le montant de la prime, mais plutôt d’étudier les prestations de remboursement en se focalisant principalement sur ses habitudes de consommation et ses besoins, les frais optiques et dentaires notamment.

De plus en plus d’assureurs présentent des offres spécifiques à une catégorie de personnes, une gamme spécifique existe pour les seniors, les célibataires et étudiants, les familles…

Les prestations sont ainsi mieux adaptées et correspondent aux besoins des personnes ciblées.

Examinez précisément les prestations suivantes : les frais courants (consultations généralistes principalement), le remboursement des médicaments (de moins en moins bien remboursés), les prestations de santé chères et moins bien remboursées. C’est le cas pour les frais dentaires et les frais optiques, les engagements sur le délai de remboursement et le tiers payant permettant de ne pas avancer les frais notamment et la densité du réseau de partenaire de tiers payant.

L'adhésion à une mutuelle peut-elle être imposée par une entreprise à ses salariés ?

Il faut d’abord se renseigner auprès du délégué du personnel pour savoir si la mutuelle est imposée ou pas.

Si la mutuelle entreprise est à caractère obligatoire, le membre de votre famille conjoint(e), ainsi que les enfants, ne sont pas obligés d’y souscrire.

Si l’instauration de cette mutuelle résulte de la décision unilatérale de l'employeur alors cette obligation ne s'applique en principe qu'aux salariés embauchés après la mise en place de ce contrat groupe.

A quels points faire attention quand on cherche une complémentaire santé et qu’on a des enfants ?

Certaines mutuelles prévoient des cotisations pour les enfants de moins d’un an ou la gratuité du troisième enfant ou encore un service d’assistance lors du retour de la maternité.

Faites attention au délai de carence (délai depuis la souscription à partir duquel la garantie est acquise) car pour les femmes enceintes, certains actes de santé ont des délais de carence plus longs.