Santé – Anne Le Gall

  • A
  • A
Santé – Anne Le Gall
Partagez sur :

Le don d’organes

La journée du lundi 22 juin est consacrée au don d’organes. Elle vise à inciter chaque Français à se positionner par rapport à cette question et à partager ce choix avec son entourage. L’an dernier, 200 patients sont décédés dans l’attente d’un organe disponible. Il faut savoir qu’un tiers des dons d’organes possibles sont refusés, en général par la famille. La plupart du temps parce qu’elle ne connait pas la position de la personne décédée ou parce qu’elle ignore comment le corps va lui être restitué. Le don d’organe c’est un moyen de prolonger, en dehors de la mort, la personne décédée. Tous les malades transplantés pensent à leur donneur avec un sentiment de dette morale et affective vis-à-vis de leur donneur.
Anne Le Gall a rencontré Bernard Charpentier, chef de service de néphrologie à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre.

>> Pour tout renseignement, consultez le site de l’agence de la biomédecine : www.dondorganes.fr