Le journal de l'économie d'Axel de Tarlé

  • A
  • A
Le journal de l'économie d'Axel de Tarlé
Partagez sur :

Le plombier polonais n'a plus la cote.

L'Europe de l'Est n'est plus l'Eldorado pour les entreprises qui se délocalisaient pour y trouver de la main d'oeuvre moins chère. Aujourd'hui, la Slovaquie n'est pas plus attractive que la France pour une multinationale. Du coup, elles changent de cap, direction l'Afrique du Nord.

Jusqu'à peu, l'Europe centrale passait pour être "la meilleure affaire" pour des chefs d'entreprise (on pense, par exemple au fameux mythe du plombier polonais), car elle avait le triple avantage d'offrir une main d'oeuvre de qualité, économique et pas trop loin. Il va désormais falloir revoir ses classiques. Ainsi, si on regarde le top 50 des pays préférés des chefs d'entreprise, on peut se rendre compte que la Slovaquie a chuté de la 12ème à la 40ème place (juste avant la France) remplacée par des pays comme la Tunisie (17ème) ou l'Egypte (6ème)