La revue de presse - Michel Grossiord

  • A
  • A
La revue de presse - Michel Grossiord
Partagez sur :

Des mauvaises nouvelles de la presse ce matin, une presse qui se porte mal et même certains journaux désormais ne sortent plus les jours fériés...

Pas de Libération ce matin dans les kiosques, une première pour ce journal le 8 mai… Pas de quotidiens économiques… La Croix daté de ce jour est sorti hier matin… Le Figaro est heureusement dans les kiosques, mais a annoncé qu’il ne sortirait plus certains jours fériés comme le 15 août et le jour de Noël… La presse va mal, et fait des économies… sur le papier à l’ère du web… La crise et Internet rendent le lecteur plus volatil : il y a une nette baisse d’achat les mardis et les mercredis, signal le directeur de l’OJD, l’organisme de contrôle de la diffusion de la presse qui chiffre le recul des ventes des quotidiens nationaux à 5% au premier semestre. Le Figaro publie dans sa page médias les chiffres de vente selon les titres : particulièrement affectés par la baisse, Libération, L’Equipe et Le Parisien, tous deux bien présents ce matin… Dans ce climat morose, des titres parviennent à tirer leur épingle du jeu, c’est le cas de La Croix et des Echos, en hausse… La crise de la presse a alimenté les réflexions des récents Etats généraux de la presse : l’Etat s’apprête à verser de nouvelles subventions pour le portage des quotidiens… et le soutien des marchands de journaux. Une aide précieuse et bienvenue pour les éditeurs… mais qui a alimenté le soupçon de sujétion : "Le jour où Nicolas Sarkozy a acheté la presse", écrit sur le site Slate le journaliste Frédéric Fillioux qui a lancé le gratuit 20 minutes en France, et qui rappelle la facétie du chef de l’Etat : "Votre indépendance, vous la mettez en berne un jour comme aujourd’hui, lorsqu’il s’agit de venir quérir des subventions".

Aujourd’hui l’Elysée pousse à la rédaction d’un code de déontologie pour les journalistes. C’était l’une des conclusions des Etats généraux de la presse, reprise par le Chef de l’Etat dans son discours du 23 janvier… Selon Le Monde.fr, un conseil des "sages" chargé de rédiger ce code doit être mis en place au cours des prochains jours, avant que les représentants des éditeurs et des syndicats de journalistes l’approuvent de manière paritaire… L’Elysée laisse entendre que les aides promises à la presse pourraient être conditionnées à l’avancement de ce dossier… ce qui suscite déjà beaucoup de commentaires sur le site du Monde… Un hebdo ne semble pas connaître la crise, c’est Marianne, qui cultive cette semaine encore son crédo hostile au chef de l’Etat avec un édito de deux pages titrées "Le vrai Sarkozy"…

Mais pour garantir les ventes, Marianne a ce titre accrocheur : Sexe et politique, ces obsédés qui nous gouvernent… On voit Silvio Berlusconi entouré de trois soubrettes… Premier article d’Alain Léauthier : sexe et pouvoir ont toujours formé un cocktail addictif… On passe de Caligula à Staline, de John Kennedy à, moins connu, Fernando Lugo, ex-évêque et nouveau président du Paraguay, un progressiste à la Lula qui a dû reconnaître l’existence d’un enfant de 2 ans conçu à l’époque où il exerçait son magistère… Second article, de Renaud Dély. Nous sommes en France, sous la Vème République… Entrées dans la (petite) histoire, les frasques de Giscard, Chirac ou Mitterrand révèlent un appétit qui n’est pas que de pouvoir… Il y eut des exceptions à cette loi d’airain qui lie conquête de l’Elysée et conquêtes féminines, Charles de Gaulle qui, écrit mon confrère, de Paris à Colombey ne fréquentait qu’une église, Tante Yvonne ! Renaud Dély pousse loin la démonstration, en se demandant si la vraie raison de l’échec de Lionel Jospin et d’Edouard Balladur, à quelques marches du 7ème ciel élyséen, était leur réputation de bonnets de nuit : fidèles, rangés et couchés tôt…

A la une, un pèlerinage et un périple… Le pèlerinage de Benoît XVI en Terre sainte… Voyage à haut risque, voire à très haut risque, lit-on partout, de La Provence au Progrès. La Vie et Le Pèlerin consacrent des dossiers complets : on guettera la petite phrase, cet art de la formule que maîtrise si mal le pape actuel, écrit Jean-Pierre Denis dans La Vie. Benoît XVI a succédé à Jean Paul II il y a 4 ans, mais Le Figaro magazine à paraître demain, "qui est-il vraiment ?". Le périple célébré à la Une de France-Soir, de Midi libre, de Sud Ouest ou encore de l’Alsace, c’est la tournée d’adieu de Johnny Hallyday… Son portrait non comme chanteur mais comme acteur, il crève l’écran dans le nouveau film du réalisateur de Hong Kong Vengeance, à lire dans Le Monde 2 qui sort cet après midi… Pèlerinage, périple ? Johnnie, un crucifix attaché autour du cou -Jésus bras écartés a une guitare plaquée sur le torse-, notre pape du rock…