La revue de presse de Michel Grossiord

  • A
  • A
La revue de presse de Michel Grossiord
Partagez sur :

La disparition du roi de la Pop est en tête de toutes les unes des journaux.

Il y a des disparitions prévisibles, célébrités âgées sur lesquels on écrit avant leur mort des articles prêts à servir à l’heure H.

Dans le cas de Mickael Jackson, 50 ans tout juste, nos confrères ont dû mettre les bouchées doubles (même si des rumeurs alarmistes circulaient ces derniers temps). Internet oblige la presse à être encore plus réactive même si dans le cas présent, les grands journaux américains ont répugné hier soir à suivre le site de potins people TMZ, le premier à annoncer la mort de Michael Jackson ! La messagerie instantanée Twitter, seul moyen d’expression dont disposent les opposants en Iran, a été ralentie cette nuit par l’afflux de messages consacrés à Michael Jackson. Un nouveau record depuis la nuit électorale qui avait vu la victoire de Barak Obama ! Parmi les messages postés sur Twitter, ceux d’Arnold Schwarzenegger, de Jane Fonda qui pleure son ami.

Mais oublions les amis et les fans pour constater avec le Los Angeles Times que faire l’éloge de Michael Jackson est compliqué.

L’image peut surprendre, mais le grand quotidien de la Côte Ouest écrit que la star est l’icône la plus imparfaite depuis… Napoléon ! "More infamous than famous". Plus infâme que célèbre. Carrément ! Attendez. Même si l’on met de côté les accusations de pédophilie, il faut bien dire que Michael Jackson était un monstre, un freak ! Insiste Le Los Angeles Times. Ses transformations physiques, son mariage arrangé, ses lubies. A-t-il vraiment acheté les restes d’Elephant man, dormi sous une tente à oxygène ? Lui-même était fasciné par les tragédies des stars : il possédait une statue de Marilyn Monroe. "Bad boy détestable", Le Progrès le dit aussi ! A l’heure de la nécrologie, comment ne pas évoquer le malaise qui accompagne le personnage, même s’il fut un artiste génial écrit le journal de Lyon qui a refait sa une, comme La Provence, Le Parisien, Le Midi Libre…

Les autres titres perdent de leur flamboyance.

Même ce "Bernard Tapie dit tout" dans Le Parisien. L’homme d’affaire (artiste lui aussi) évoque son bras de fer avec le Club Med, Henri Giscard d’Estaing et son imprésario. Son impresario ? Mais Alain Minc, voyons, répond Tapie (Alain Minc, conseiller économique des plus influents notamment de Nicolas Sarkozy). D’autres informations ? L’Unedic va devoir à nouveau emprunter massivement pour indemniser les chômeurs, annonce La Tribune. L’Etat a arrêté la liste des villes (pressenties pour l’Euro 2016 de foot) qui auront leur grand stade, révèlent Les Echos. 4 stades flambant neufs à Lille, Nice, Strasbourg et Lyon. 4 autres qui seront agrandis, à Lens, Marseille, Nancy et Saint-Etienne. 4 autres mis à l’étude à Bordeaux, Nantes, Rennes et Toulouse.

Il y a des jours où les effets d’annonce sont estompés par une mort célèbre, et des morts célèbres qui sont supplantés par des disparitions encore plus illustres. Ainsi dans Le Figaro, Farah Fawcett a dû faire de la place à Michael Jackson. Un peu moins d’une page pour la drôle de dame, une page pleine pour le roi de la pop.

La une du Figaro se partage entre Michael Jackson et une prévision (alarmante) sur la grippe A.

"La France se prépare à une forte épidémie à l’automne". A ma gauche, la star sur scène. A ma droite, un anonyme mais portant un masque sur le visage. Ca ne vous rappelle rien ? Si on est tous obligé de le porter, il ne faudra pas y voir un hommage à Jackson dont les fans risquent de prendre le masque, du moins les 750.000 qui avaient acheté leur billet pour les concerts prévus à Londres à la mi juillet. Mais les conditions de remboursement s’annoncent délicates. L’organisateur de la tournée, le groupe AEG, avait une assurance, mais il n’est certainement pas couvert si sa star est morte d’une overdose ou si sa santé avait été jugée précaire, croit savoir le Los Angeles Times. Question à 85 millions de dollars somme qui montre assez que les circonstances exactes de la mort de Michael Jackson risquent de faire l’objet de bien des spéculations, et de mystères à l’image de sa vie.