La chronique développement durable de Brigitte Béjean

  • A
  • A
La chronique développement durable de Brigitte Béjean
Partagez sur :

Brigitte Béjean consacre sa chronique aux crèmes solaires bios. Dans Europe 1 matin avec Aymeric Caron.

Bronzer bio, c'est l'une des tendances de cet été. Vous allez trouver de plus en plus de crèmes solaires bios dans les magasins. Reste à savoir si ces dernières sont efficaces et si l'on fait réellement un geste écolo en les utilisant.

Elles fonctionnent bien mais provoquent encore un peu de débat. Les crèmes solaires classiques utilisent des filtres chimiques, qui empêchent évidemment le soleil de vous brûler, mais qui ne sont pas très bon pour votre peau, ni pour l'eau, lorsque vous allez vous baigner. Les crèmes bios utilisent des filtres naturels, en l'occurrence des filtres minéraux. D'après les autorités de contrôle françaises (Afsa, DGCCRF), c'est efficace, sans danger et les indices de protection indiqués sont bien respectés. Seulement, ces produits bios ont souvent un inconvénient : ces filtres minéraux, c'est un peu comme si on avait mis du talc dans votre crème. C'est-à-dire que, du coup, elle vous laisse des traces blanches. Elles ne sont pas indélébiles et, de plus, un procédé pour améliorer ça a été trouvé, en utilisant le filtre minéral sous forme de nano particules. Ces particules absolument minuscules changent de propriétés lorsqu'elles sont toutes petites. C'est très utile pour les industriels, mais nous n'avons pas beaucoup de recul pour notre santé, ce qui pousse certains à dire qu'il vaudrait peut-être mieux s'abstenir.

Comment faire pour s'y retrouver ?

Je vous signale un hors-série spécial beauté de 60 millions de consommateurs, "Le guide des cosmétiques", sorti au printemps (5,90€). On trouve également des informations sur internet. Par exemple sur le site Eco-sapiens, il y a un dossier complet avec 70 crèmes solaires, des bios, des équitables, des classiques. Beaucoup de renseignements également sur le site de l'observatoire des cosmétiques, tenu par une jeune femme qui assure être totalement indépendante des marques. La cosmétique bio est en pleine expansion. Elle représentait déjà 5% des ventes l'année dernière.