La chronique développement durable de Brigitte Béjean

  • A
  • A
La chronique développement durable de Brigitte Béjean
Partagez sur :

Brigitte Béjean consacre sa chronique à la Myotis escalerai, espèce de chauve-souris récemment découverte dans les Pyrénées.

Les chauves-souris existent depuis des millions d'années, et pourtant, on en découvre régulièrement de nouvelles espèces, comme ce fut le cas récemment dans les Pyrénées.

Ce qui est intéressant, c'est que ça veut dire qu'il y a encore des mammifères qu'on ne connaît pas sur terre. La nouvelle venue s'appelle Myotis escalerai. Elle a été repérée dans trois grootes des Pyrénées, il y a peut-être un millier d'individus. C'est la trente-quatrième espèce répertoriée chez nous, et elle ressemble come deux gouttes d'eau à certaines de ses cousines. C'est donc avec une analyse génétique, en séquencant l'ADN, qu'une jeune chercheuse a prouvé qu'il s'agit d'une espèce à part, d'une espèce propre, qui existe sans doute depuis des milliers d'années. Elles ne se reproduisent qu'entre elles, elles ne peuvent pas se reproduire avec les autres, c'est la définition d'une espèce.

Les chauves-souris sont toujours protégées.

Cet animal, soit-disant assez peu sympathique, est très strictement protégé depuis quarante ans. Interdiciton d'y toucher, elle est très fragile. Il y a quelques années, à force de manger des insectes qui eux-même avaient butiné toutes sortes de plantes, qui elle-même avaient poussé avec toutes sortes de produits chimiques, et bien la chauve-souris a beaucoup souffert. Aujourd'hui, elle va beaucoup mieux. C'est d'ailleurs assez réjouissant de se rendre compte que certains auscultent et scrutent l nature avec autant d'attention, et qu'il nous reste tant de choses à découvrir de notre faune et de notre flore. Le nombre d'espèces de chauves-souris connues en Europe à augmenté de 20% en dix ans, on en dénombre un millier de différentes.