La chronique développement durable de Brigitte Béjean

  • A
  • A
La chronique développement durable de Brigitte Béjean
Partagez sur :

Brigitte Béjean consacre sa chronique développement durable aux panneaux solaires producteurs d'électricité et de chaleur. Dans Europe 1 Matin avec Marc-Olivier Fogiel.

Comment faire de la chaleur avec des panneaux solaires ? C'est une société luxembourgeoise, Solartec, qui a inauguré hier en Lorraine, à Ottonville, la première ferme solaire, qui produira bien sûr de l'électricité, mais aussi de la chaleur ?

C’est une première en Europe. Dans cette exploitation agricole ont été installés sur le toit, 228 panneaux solaires photovoltaïques. Alors ça c’est très classique, ça fait 427 m2. On les a installés sur le toit d’un hangar dans lequel on sèche le fourrage. Le solaire photovoltaïque produit de l’électricité, cette exploitation produira 55 mégawatts par an ; de quoi alimenter à peu près 25 foyers. Et cette électricité, on la remet dans le réseau EDF qui rachète ce solaire photovoltaïque à un prix intéressant pour l’agriculteur devenu producteur d’électricité. Ce qui est nouveau, c’est la chaleur car il a installé en plus un système de récupération de la chaleur qui est produite par les panneaux solaires. Cette chaleur part dans des gaines de récupération sous la toiture. Or comme nous sommes au dessus du hangar de séchage de fourrage, ça va servir à sécher le fourrage mais cela pourrait tout aussi bien servir à chauffer une habitation.

Mais du point de vue de l'ensoleillement, en Lorraine, c'est rentable?

Absolument! La Lorraine est la deuxième région solaire pour l’instant. Un chiffre : chaque mètre carré de panneau solaire dans le car nord-est de la France reçoit entre 2,4 et 3,4 kilowattheures par jour. Alors que dans le sud (Corse, Languedoc, Midi-Pyrénées), c’est 4,4 à 5,4 kilowattheures par mètre carré. Vous voyez que c’est tout à fait rentable à peu près partout en France.

L'info en plus: l’installation a coûté 266.000 euros...