La chronique développement durable de Brigitte Béjean

  • A
  • A
La chronique développement durable de Brigitte Béjean
Partagez sur :

Brigitte Béjean consacre sa chronique développement durable au stockage des déchets nucléaires dans l'Aude. Dans Europe 1 matin avec Marc-Olivier Fogiel.

L'agence chargée des déchets nucléaires, l'Andra, a pré-sélectionné hier deux petites communes de l'Aube. L'une d'elles accueillera bientôt un centre de stockage de déchets nucléaires. Or il en existe déjà deux et ils sont déjà tous les deux dans l'Aube. Pourquoi ?

Parce que le sous-sol s'y prête, et peut-être aussi parce que l'habitude est déjà prise. Le premier site existant, c'est à Morvilliers. On y stocke des déchets à très faible activité, ce sont les moins dangereux, on les laisse à la surface. Deuxième site, à une dizaine de kilomètres de là. Cette fois, ce sont des déchets de faible à moyenne activité, à vie courte. Comptez tout de même 300 ans pour que tout danger soit passé. Ceux-là, on les coule dans du béton.
Or l'Andra cherchait depuis quelques mois un site pour les déchets à faible activité mais à vie longue. Ils resteront radio-actifs pendant des milliers, voire des millions d'années. On creusera à 15 mètres. Les deux finalistes sont donc encore dans l'Aube : Auxon et Pars les Chavanges. Les maires des deux communes sont ravis, mais certains habitants beaucoup moins. Il faut poursuivre certaines investigations, mener un débat public, la finale en 2011.

Et pour les déchets hautement radio-actifs, on fait quoi ?

On va les enterrer aussi ! Si si, c'est promis. Reste à décider où. En tous cas, il faudra creuser vraiment vraiment profond. On en a déjà 50.000 tonnes sur les bras, qui sont stockées provisoirement - enfin depuis des années, en réalité - à Marcoule, dans le Gard, et à la Hague, dans la Manche. Mais on a un laboratoire souterrain qui cherche une solution, un laboratoire à près de 500 mètres de profondeur. Le futur site, ce devrait être par là, tout près du labo, dans un rayon de 30 km2 alentour. Ce labo est à Bure, encore dans l'Est, dans le département de la Meuse, à une centaine de kilomètres des trois sites de stockage de l'Aube.

L'info en plus : il y a 250.000 tonnes de déchets radio-actifs dans le monde. Seule la Suède a choisi un site de stockage : dans le granit à 500 mètres de profondeur.