La chronique développement durable de Brigitte Béjean

  • A
  • A
La chronique développement durable de Brigitte Béjean
Partagez sur :

Brigitte Béjean consacre sa chronique développement durable à la résistance des Français à boire l'eau du robinet. Dans Europe 1 Matin avec Marc-Olivier Fogiel.

La Ville de Besançon a trouvé une recette, et une recette efficace apparemment, pour faire la promotion de l'eau du robinet. Elle cible, depuis quelques mois, les bébés car l'eau du robinet, c'est parfait pour le biberon ?

Oui, sauf problème de santé particulier, l'eau du robinet est très bonne pour tout le monde, très contrôlée, et elle convient parfaitement pour faire les biberons. Du coup, la ville a demandé aux crèches municipales de se mettre à l'eau du robinet. Eh bien l'habitude a pris, immédiatement, dans les 15 crèches de la ville. Tous les biberons sont à l'eau du robinet. Plus de bouteilles en plastique, plus de camions pour les transporter, et 2.000 euros économisés chaque année. La Mairie essaie maintenant de convaincre les assistantes maternelles, les nounous, avec conseils du pédiatre et de l'hydro-géologue à la clé, et puis ensuite, elle s'attaquera aux parents.

Mais en fait, à Besançon, l'eau a un secret.

Elle est bonne, comme partout, ou presque, en France. Evidemment surveillée de très près quotidiennement. On vérifie près de 350 paramètres. Mais à Besançon, l'eau a, en plus, un nom ! C'est une marque, si vous voulez. Elle s'appelle, depuis trois ans, la Bisontine. Rien n'a changé, c'est la même eau qu'avant, mais la municipalité s'est rendue compte, en faisant des études, que les gens avaient plus confiance dans les marques. Eh bien voilà, ils ont fait pareil, ils ont fait du marketing ! Et en trois ans, ils ont gagné 15 à 20% de buveurs réguliers. C'est un peu plus de la moitié des Bisontins qui ne boit plus que de l'eau du robinet, 85% qui en boivent régulièrement. Et c'est presque 15 points de plus que la moyenne nationale.

Il y a même de la Bisontine gazeuse ! Gazéifiée sur place, vendue en bouteille consignée, eau pétillante servie dans les bars et les restaurants. Environ 60 centimes la bouteille.

L'info en plus : l'eau du robinet, c'est 100 à 250 fois moins cher que l'eau en bouteille.