La chronique développement durable de Brigitte Béjean

  • A
  • A
La chronique développement durable de Brigitte Béjean
Partagez sur :

Une première mondiale en Allemagne : une centrale électrique hybride.

La chancelière Angela Merkel a posé cette semaine la première pierre de la centrale de Prenzlau, au nord de Berlin. 3 éoliennes sont le coeur de cette petite centrale tout à fait inédite... En fait, vous allez voir, c'est une idée toute simple, de bon sens, qui permet de rendre l'éolien plus attractif. Vous savez qu'on ne peut pas stocker l'électricité, ou alors très difficilement. Or, s'il y a du vent la nuit, quand personne n'a besoin du courant, c'est de l'énergie qui se perd. Voilà donc l'idée de cette centrale de Prenzlau. La nuit, quand les éoliennes tournent, elles vont servir à fabriquer de l'hydrogène. C'est simple, il suffit d'avoir de l'eau, et de l'électricité. On stocke l'hydrogène, qu'on garde pour les périodes sans vent. Et quand arrive le calme plat, on prend l'hydrogène, on ajoute un biogaz fabriqué par des producteurs de maïs de la région, on brûle le tout dans une petite centrale classique, un moteur, un alternateur, et voilà de l'électricité fabriquée aussi par calme plat. Le vent de la nuit, valorisé pour produire du courant quand il n'y a plus un souffle d'air. On comprend tout de suite qu'on va pouvoir améliorer le rendement de l'éolien. C'est simple, pas très cher : là, c'est une centrale à 21 millions d'euros... et si ça marche bien, c'est une idée qu'on pourrait appliquer à toutes les éoliennes.

Les allemands sont déjà les champions d'Europe des éoliennes? Oui, même si l'éolien y a connu l'an dernier une petite baisse de régime, les allemands restent incontestablement les leaders de l'Union Européenne.. et le chiffre d'affaire du secteur provient d'ailleurs à 82% de leurs exportations. Rendre ainsi les fermes éoliennes plus rentable, cela pourrait booster encore davantage leur industrie, et permettrait d'atteindre plus facilement les 20% d'énergie renouvelable que l'Europe impose pour 2020.