La chronique développement de Brigitte Béjean

  • A
  • A
La chronique développement de Brigitte Béjean
Partagez sur :

Brigitte Béjean fait le point dans sa chronique développement durable sur les projets de voitures électriques. dans Europe 1 Matin avec Marc-Olivier Fogiel.

La France n'est pas très en avance pour la mise au point du véhicule non polluant de demain. Mais tout de même, depuis le Grenelle et depuis la crise, la recherche sur les technologies est nettement plus active. On va voir ça, aujourd'hui, au ministère de l'écologie ?

Oui, puisque Jean-Louis Borloo et Chantal Jouanno présentent tout à l'heure plusieurs prototypes de véhicules décarbonés, (on dit comme ça maintenant) non émetteur, ou faiblement émetteur de CO2. Ce sont les 11 projets de recherche soutenus financièrement par l'ADEME. Attention, là, on ne va pas vous dire : demain telle voiture sera chez le concessionnaire. C'est encore de la recherche, mais franchement, de nombreux industriels ont franchi le pas, monté des partenariats, et mis les ingénieurs au boulot.

Il y a des projets inattendus : des quadricycles sans permis, un bus hybride qu'on recharge très facilement au terminus... Renault et ses partenaires cherchent à faire durer les batteries plus longtemps. Toyota, avec EDF notamment, cherche des solutions pour équiper les villes de prises de recharge simples et rapides.

L'ADEME aime tout particulièrement le projet Forewheel avec Heuliez et Michelin, tous deux dans la tourmente économique et sociale. C'est un châssis pour un futur véhicule électrique, avec plusieurs moteurs. Des moteurs tout petits, qui se cacheront dans les roues ! Du coup, un châssis très léger, une vraie autonomie, donc elle ne sera pas limitée à un usage en ville.

Il y a aussi une avancée technologique concernant les batteries ?

Oui, on a depuis quelques mois une usine de batteries lithium ion, en Charente. Disons la batterie à peu près la plus aboutie pour les véhicules aussi bien hybrides que tout électrique. Cette usine, du groupe Saft, c'est une première dans les pays occidentaux ! La voilà qui déploie ses ailes, qui passe à l'échelle d'une vraie production industrielle. Des batteries fabriquées en Charente vont partir jusqu'en Chine !

L'info en plus : on nous promet d'ailleurs que Renault et PSA vont - enfin - s'organiser vraiment, pour prendre leur place sur le futur marché de la voiture électrique.