L'interview politique

  • A
  • A
L'interview politique
Partagez sur :

Aymeric Caron reçoit Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères.

L'ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine a évoqué l'actualité diplomatique internationale, et notamment les dossiers les plus récents, à savoir l'Iran et la Birmanie.

Concernant le premier, il s'est exprimé sur les cas de Clotilde Reiss et Nazak Afshar, ainsi que sur les moyens à mettre - ou à ne pas mettre - en œuvre pour faire pression sur l'Iran. "Si les politiques de sanction marchaient, comme l’Iran est sous sanction des Etats-Unis depuis 1979, il y a très longtemps que ce régime aurait disparu", a prévenu l’ancien ministre des Affaires étrangères.

Pour ce qui est de la Birmanie, Hubert Védrine a témoigné sa sympathie à l'opposante Aung San Suu Kyi. "L’indignation n’est pas efficace à court terme mais il faut maintenir la mobilisation, la soutenir, ça lui donne de l’oxygène. Mais ne croyons pas que ça va désagréger cette junte primitive du jour au lendemain sauf si l’ensemble des pays voisins basculaient", a-t-il cependant assuré.