L'interview de Jean-Pierre Elkabbach

  • A
  • A
L'interview de Jean-Pierre Elkabbach
Partagez sur :

Jean-Pierre Elkabbach reçoit Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative

Roselyne Bachelot a démenti, jeudi sur Europe 1, la rumeur, relayée par Le Point, selon laquelle elle avait songé à démissionner à la suite du discours de Nicolas Sarkozy sur la réforme de l’hôpital, dénonçant "un ragot assez médiocre, un sacré mensonge." Qualifiant le journaliste de "menteur", elle s’est exclamée : "c’est une vraie saloperie. On est à quelques encablures d’un remaniement ministériel. Les appétits et les ambitions font qu’il y a quelques coups bas qui partent."
Roselyne Bachelot a souhaité "rassurer le monde hospitalier, lui dire que l’hôpital n’est pas une entreprise, que c’est un service public". Rappelant qu’il y avait "urgence" à réformer, la ministre s’est défendue de supprimer des emplois dans l’hôpital public, affirmant que "25.000 emplois supplémentaires nets payés par l’assurance maladie ont été créés à l’hôpital public et en périphérie".