Jeux vidéo – Pierrick Fay

  • A
  • A
Jeux vidéo – Pierrick Fay
Partagez sur :

E3 : le bilan

Pour l'actualité des jeux vidéos, nous sommes avec Pierrick Fay à Los Angeles où s'est déroulé l'E3. L'E3 qui vient de se terminer Pierrick ?

Oui, le salon du jeu vidéo de Los Angeles vient de fermer ses portes et le bilan est assez mitigé. D'abord parce que l'ambiance économique n'est pas à la fête (ça s'est ressenti tout le long du salon, qui a accueilli 20.000 personnes de moins qu'il y a 3 ans), les stands des éditeurs était plus gros, plus grands mais il y avait aussi moins d'exposants et certains ne sont même pas venus pour des raisons économiques. Il y a eu la grippe porcine aussi, qui a poussé de nombreux asiatiques notamment à renoncer au voyage... l'ambiance donc n'était pas euphorique.
Certes, il y avait quelques babes qui étaient revenues, quoique pas en surnombre. Ne vous méprenez pas : les babes, Jackie, ce ne sont pas les cochons qui se prennent pour des bergers mais des plutôt d'attirantes jeunes filles chargées d'attirer le chaland sur les stands !
Bref, la dernière fois que je suis allé à l'E3 dans sa version grand public c'était il y a trois ans. J'avais été marqué par l'ambiance, par le bruit. Cette année, il faut reconnaître que le coeur n'y était pas trop. Beaucoup d'éditeurs souffrent de la crise. Plusieurs studios ont fermé leurs portes et d'autres ont carrément annoncé d'importantes suppressions d'emploi.

On peut dire quand même qu'il y a eu des moments forts dans ce salon ?

Il y a d'abord eu la conférence de presse de Microsoft avec des stars en veux-tu en voilà, Ringo et McCartney au premier rang pour vendre le jeu musical "Beatles rock band" qui sortira en septembre : c'est la première fois que les Beatles apparaissent dans un jeu et les deux gars de Liverpool ne pouvaient pas manquer ça. Steven Spielberg est aussi venu, c'est un joueur et il vient d'ailleurs de sortir un nouveau jeu très sympa qui s'appelle "Boom Blox Smash Party" (sur Wii). Tony Hawk, le roi du skateboard est aussi venu présenter une planche à roulettes sans roulettes, un accessoire étonnant pour une nouvelle façon de jouer aux jeux de skateboard sur Xbox 360, jeux qui sont très à la mode en ce moment.

Jouer différemment, c'était aussi l'un des thèmes de ce salon. Il faut attirer un nouveau public et chez Nintendo, on estime à 195 millions le nombre de nouveaux joueurs potentiels sur les marchés matures. Nintendo propose donc le Wii motion plus, une version améliorée de sa manette Wiimote pour plus de réalisme et de précision. On a pu voir ça d'ailleurs avec un jeu de sport qui s'appelle Wii Sports Resort avec le tir à l'arc ou le basket sur Wii. Il faut faire les gestes pour de vrai, ça demande un petit temps d'adaptation mais ça vient très très vite.
Un style cloné d'ailleurs par Sony qui prépare la riposte avec son motion controller : c'est une manette qui ressemble à une lampe de poche et qui offre, là aussi une façon différente de jouer. C'est Microsoft qui est allé le plus loin avec le concept Natal. Ici, plus de manettes mais une caméra qui scrute vos mouvements et réagit à votre voix. Vous bougez les jambes, les mains et vous intervenez directement sur l'écran, un peu à la manière de l'eye-toy de Sony. Cette technologie est pour l'instant en cours de développement et les premiers jeux devraient sortir dans 18 mois.