C'est pas pour critiquer - Stéphane Blakowski

  • A
  • A
C'est pas pour critiquer - Stéphane Blakowski
Partagez sur :

" Million dollar mamy ! " À Tel Aviv, une vieille dame avait caché toutes ses économies à l’intérieur de son matelas. Pas de bol, sa fille l'a balancé à la décharge pour lui offrir un matelas tout neuf. Sans le savoir, elle a jeté un million de dollars à la poubelle. Comment c'est arrivé, Stéphane Blakowski ?

Mais tout ça, c’est la faute à la crise ! Avec tout ce qu’on raconte sur les banques, la vieille dame a eu peur pour son argent. Elle s'est dit que ce serait plus sûr de planquer ses économies à l’intérieur de son matelas. Pour que ça soit encore plus sûr, elle n’en a parlé à personne, même pas à sa fille. En s’allongeant tous les soirs sur son magot, elle croyait dormir tranquille ! Sauf qu’un million de dollars en petites coupures toutes froissées, c’est pas forcément le rembourrage idéal pour un bon maintien des lombaires. Du coup, le matin, elle se réveillait avec des courbatures. Sa fille, prénommée Anat, a donc eu l’idée de lui faire une surprise. La semaine dernière, pour la fête des mères, elle lui a offert un nouveau matelas : bonne fête Maman ! Ce soir tu vas bien dormir ... Tu parles ! Les éboueurs avaient déjà été emporté le matelas. Il a fallu suivre sa piste jusqu’à la décharge. Le problème c’est qu’à Tel Aviv on y déverse chaque jour 2500 tonnes d’ordures. Le journal Yediot Ahronot qui raconte l’histoire, nous montre d’une photo d’Anat à quatre pattes, farfouillant désespérément dans une marée de déchets s'étendant à perte de vue. Le directeur de la décharge a quand même été ému. Pour l’aider, il a placé des gardes aux différentes entrées du site pour éloigner les chasseurs de trésor. Le paradoxe, c'est que depuis que sa fille lui a offert un nouveau matelas, la mère d'Anat n'arrive plus à fermer l'œil de la nuit.