C'est pas pour critiquer - Stéphane Blakowski

  • A
  • A
C'est pas pour critiquer - Stéphane Blakowski
Partagez sur :

Mickey et Mohamed

MOF : Plutôt que d’appeler la police, un commerçant qui venait d’être braqué et qui a réussi grâce à un gros fusil qu’il avait derrière le comptoir, à neutraliser son agresseur, a préféré lui donner du pain et 40 dollars avant de le laisser repartir… Ils sont sympas ces commerçants américains, Stéphane Blakowski ?

S.B : En fait Mohamed Sohail est commerçant, mais il n'est pas américain. Il a quitté le Pakistan il y a 20 ans pour s’installer à Garden city, à une centaine de kilomètres de New-York. La semaine dernière, sur le coup de minuit, il était en train de tirer le rideau de fer, quand soudain, un type avec masque de Mickey a fait irruption dans sa boutique. Ça aurait pu être rigolo, sauf que Mickey était armé d'une batte de base ball. Mohamed a tenté de gagner du temps mais Mickey a menacé de lui fracasser le crâne pour piquer sa recette du jour. C'est à ce moment que Mohamed a sorti de derrière son comptoir un gros fusil à canon scié. Face à ce nouvel argument, Mickey a du baisser d'un ton. Mohamed lui à conseillé de se barrer en vitesse mais au lieu de ça, le pauvre type a lâché sa batte de base ball pour se mettre à genoux. Et là il s'est mis à chouiner comme quoi la crise, le chômage, ses enfants à nourrir ... Que décidement, il n'était qu'un raté, incapable de faire vivre sa famille. Le pauvre Mohamed s'est retrouvé hyper mal à l'aise. Il avait bonne mine avec son fusil, à menacer un pauvre gars d'une quarantaine d'années en train de chialer sur le carrelage de son épicerie. Mohamed a quand même signalé les faits à la police qui a pu vérifier ses dires en regardant la cassette de la caméra de surveillance. Pour expliquer son comportement; Mohamed a expliqué qu'il s'était juste comporté comme un bon musulman. Ah ! bin en voilà un fait divers qui tombe bien ! Au moment où Obama va s'adresser aux musulmans avec son grand discours du Caire, ça prouve aux américains qu'il y a des musulmans sympas. C'est pas si évident. Selon le dernier sondage de CNN, 46 % des américains ont une image défavorable des pays musulmans, et mieux encore, 36 % des américains pensent que les Etats-Unis sont en guerre avec les pays musulmans. Barak Hussein Obama a encore du pain sur la planche, mais il peut compter sur Mohamed.