C'est pas pour critiquer - Stéphane Blakowski

  • A
  • A
C'est pas pour critiquer - Stéphane Blakowski
Partagez sur :

MOF : // SON // Et en Italie, le plus beau jour de sa vie et une heure après, le pire pour ce jeune homme. Une heure après s’être marié, son épouse l’a largué pour s’enfuir avec le chauffeur de la limousine ! Mais c’est affreux votre histoire, Stéphane Blakowski ?

S.B : Bin c’est ça qui est réconfortant avec l’actualité ! Plus une histoire est horrible, plus les auditeurs se disent qu’ils ont de la chance que ça ne leur soit pas arrivé … Mettez vous un peu à la place d'Andréa. Vous avez 34 ans, vous êtes employé de banque à Trieste et il y a 10 mois, vous avez rencontré l’amour. Elle s’appelle Sara, elle a 30 ans, et tout de suite vous avez su que ce serait la femme de votre vie. Un vrai coup de foudre. Samedi dernier, Sara était resplendissante dans sa robe blanche. À la mairie, devant toute la famille et les amis, elle vous a dit « oui », pour la vie. Comme il faisait beau, vous êtes allés au parc faire la fameuse photo de mariage, celle qui trônerait pendant des années sur le buffet du salon.
Et c’est là que Sara s’est absentée. « Juste le temps d’enfiler une robe plus pratique, et je te rejoins à la table du banquet », vous a-t-elle dit. Evidemment, le banquet ne pouvait pas commencer sans elle. Alors on a porté un premier toast pour la faire venir, puis un deuxième et au troisième … un invité un peu pompette s’est exclamé « Alors, elle est où la mariée ?» À force de la bombarder d’appels, elle a fini par décrocher. « Allo chéri ? Faut que je te dise … je suis dé-so-lée » Et c’est là qu’elle a vous avoué que le vieux copain qui conduisait la limousine était en fait son amant, le véritable homme de sa vie. Celui avec qui elle avait décidé de partir en Grèce pour le voyage de noces. Alors bien sûr, tous les matins c’est dur d’aller bosser … Mais avant de vous plaindre, pensez à ce qu’Andréa a vécu lundi dernier en arrivant à son bureau. « Ça alors ! Qu’est-ce que tu fais là ? Finalement, t’es pas parti en voyage de noces ? ». Allez, on est pas les plus malheureux, et en plus c’est vendredi !