C'est pas pour critiquer - Stéphane Blakowski

  • A
  • A
C'est pas pour critiquer - Stéphane Blakowski
Partagez sur :

Vous tenez à la vie ? Dites à votre fille d'arrêter de jurer !

Marc-Olivier Fogiel : Aux Etats-Unis, un policier était à deux doigts de laisser mourir un homme... pour punir sa fille d'avoir employé des gros mots alors qu'elle appelait les secours ! La peine de mort pour un gros mot, faut vraiment que ce soit un énorme gros mot, Stéphane Blakowski !
En plus, c'était un tout petit gros mot. Adrianne a juste dit « Fuck », aux Etats-Unis, quand on est sur les nerfs, c'est vraiment le minimum. En plus, elle avait une bonne raison d'être sur les nerfs. Son père venait de faire une attaque cérébrale. 17 ans, c'est jeune pour perdre son père. Elle s'est donc précipité sur le téléphone pour appeler les secours et comme à la troisième sonnerie, ça n'avait toujours pas décroché, elle a dit « Fuck ». Peut-être même qu'elle a dit « Fuck, fuck, fuck ! »... et bien sûr le policier qui a décroché à ce moment là, l'a mal pris.
Sa priorité, ce n'était pas d'envoyer une ambulance, c'était d'obtenir des excuses pour ce vilain mot. Des excuses !? Envoyez moi plutôt cette fucking ambulance a répondu Adrianne. Du coup, le policier lui a carrément raccroché au nez. Forcément, Adrianne a rappelé et cette fois elle a dit « fuck » d'entrée ce qui a permis au policier de lui raccrocher au nez direct.
Adrianne se précipite donc hors de chez elle, pour courir jusqu'au poste de police. Elle arrive là bas en sueur, tout essoufflée, et sur qui elle tombe ? Sur le même fucking policier qui lui passe les menottes et la place en cellule.
Finalement à force d'entendre Adrianne hurler : « Je vous en supplie sauvez mon père ! », le sergent Mc Farlan a dû se dire que se serait moche pour sa carrière s'il y avait un mort dans cette histoire. Il a donc appelé l'ambulance qui est arrivée à temps pour sauver le père d'Adrianne.
Finalement, Mc Farlan a été suspendu 15 jours. Alors forcément, si on donne tort aux policiers qui mettent en prison les enfants malpolis, faut pas s'étonner que les gosses disent de plus en plus de gros mots !