C'est pas pour critiquer - Stéphane Blakowski

  • A
  • A
C'est pas pour critiquer - Stéphane Blakowski
Partagez sur :

"Le sexe, c'est bon pour vous"

Marc-Olivier Fogiel : Direction la Floride maintenant où un prêtre a fait distribuer 25 000 prospectus pour attirer le chaland, ou plutôt les fidèles. Aux grands maux, les grands remèdes : en grandes lettres rouges, on pouvait lire : « le sexe, c’est bon pour vous ». Et il a même ajouté des photos, Stéphane Blakowski ?

Stéphane Blakowski : Evidemment Marc-Olivier ! Car le révérend Bruce Cadle est un pro du marketing direct. Dès qu’on jette un œil sur ses prospectus, le mot "sex" vous saute carrément au visage, car il est imprimé en trois fois plus gros que les autres mots. Pendant qu’il y était, le père Cadle aurait pu ajouter une photo de fille à poil comme on en voit à la une des magazines érotiques, mais il a choisi d’être plus suggestif. On voit simplement les pieds nus d’une femme et d’un homme qui dépassent de dessous une couette.

Alors bien sûr, ça reste quand même un peu "olé, olé", mais le révérend Cadle prétend agir dans le strict respect du message de la Bible.

Selon lui, si Dieu a créé l’homme, la femme et le mariage, c’est qu’il n’a rien contre une bonne partie de jambes en l’air.

Rassurez vous, dans ses sermons, le père Cadle ne va pas jusqu’à donner des conseils techniques inspirés du KamaSutra à ses fidèles.
Il prêche la fidélité et l’abstinence en dehors du mariage, mais selon lui, une vie sexuelle épanouie renforce le couple, et donc la famille. À ses yeux, il est honteux que l’église chrétienne soit muette sur le sujet.

Le problème, c’est que les prospectus du père Cadle ont remporté un tel succès qu’il a dû louer une salle plus grande pour accueillir ses nouveaux paroissiens. Et comme cette salle est installée dans une école primaire, ses opposants se sont appuyés sur l’idée que le lieu était totalement inapproprié pour parler de sexe. Le révérend Cadle va donc devoir trouver une autre salle. Mais bon, c'est la rançon du succès. Si on veut remplir les églises, on sait maintenant comment il faut faire !