C'est pas pour critiquer - Stéphane Blakowski

  • A
  • A
C'est pas pour critiquer - Stéphane Blakowski
Partagez sur :

Echange Hell Angels contre criquets mormons

Ecouter du hard rock à 7h24, c’est dur... En fait, le hard-rock c’est même dur toute la journée, la preuve : une petite ville du Nevada, plutôt que d’empoisonner l’air avec de l’insecticide pour lutter contre une invasion de criquets, les a empoisonnés avec du hard-rock ! Et ça marche, Stéphane Blakowski ?

Tous les deux ou trois ans, la ville de Tuscarora dans le désert du Nevada subit une invasion de criquets. L'insecte en question s'appelle le criquet mormon. Il mesure cinq centimètres et comme il ne sait pas voler, c'est facile de l'écrabouiller. Ça, c'est quand il est tout seul. Sauf que dans le Nevada, les criquets mormons forment des bandes de plusieurs millions d'individus. Ces essaims mesurent jusqu'à 3 kilomètres de long et un kilomètre de large, et rien ne les arrête.
Pour le village de Tuscarora, c'est un vrai cauchemar. Les criquets dévorent le gazon, le feuillage des arbres, les plantes vertes. Et le pire, lorsqu'on les écrasent, c'est qu'ils dégagent une odeur de boule puante à vous donner des haut-le-coeur. Y a pas à dire, ces bestioles sont vraiment une plaie !
La seule chose qui les fait fuir, c'est le bruit ! Les habitants de Tuscarora ont trouvé la recette dans des articles de presse des années trente. À l'époque, certains villageois réussissaient à écarter les insectes en tapant sur des casseroles.
Il a suffi de moderniser le procédé. Au lieu de cogner sur des casseroles, tous les habitants sortent leur transistors et leur enceintes en les réglant sur la fréquence d'une radio FM du coin qui diffuse du hard rock en boucle.
Coup de bol pour eux ! La nuit les criquets dorment et ils arrêtent leur progression, on peut donc couper le son. Mais dès le lever du soleil, allez hop, on remonte le son ! Le seul problème avec le hard rock, c'est que ça risque d'attirer des Hells Angels couverts de tatouages de têtes de mort qui viendront boire des canettes de bière sur la pelouse ! Mais bon, à Tuscarora, tout vaut mieux que les criquets !