C'est pas pour critiquer - Stéphane Blakowski

  • A
  • A
C'est pas pour critiquer - Stéphane Blakowski
Partagez sur :

Le paradis du fruit

Marc-Olivier Fogiel : // SON // Et des légumes aussi ! Bientôt, les habitants de Manchester n’auront plus besoin d’aller au supermarché. Ils pourront aller cueillir leurs fruits et leurs légumes directement dans les parcs de la ville. Et tout sera gratuit, Stéphane Blakowski ?

Stéphane Blakowski : Exactement. Jusqu’à présent, dans les parcs de Manchester, on plantait des espèces décoratives … Mais de nos jours, plutôt que des arbres qui font jolis, on préfère les arbres qui remplissent le frigo.

Dans un premier temps, la ville va consacrer plus de 200 000 euros pour transformer en verger et en potager les 135 parcs publics de la ville.

Il y aura de tout, comme au marché. Sur les pelouses, on installera des carrés de légumes : patates, tomates, carottes. On remplacera les mauvaises herbes par de la menthe, du persil et de la ciboulette et puis évidemment on pourra cueillir toutes les pommes, les poires et les prunes dont on aura envie.
Manchester va devenir comme le Paradis, un grand jardin où il n’y aura qu’à se pencher pour cueillir de quoi se nourrir. La seule différence avec la Paradis d’Adam et Eve, c’est qu’on n’aura pas le droit de se promener tout nu.

Curieusement, les lecteurs du Manchester Evening News qui ont pris la peine de commenter l’information sur le site du journal sont extrêmement sceptiques sur l’avenir du projet.

Les uns estiment qu’avec les bandes de jeunes qui traînent dans les parcs avec leurs pitbulls, ça risque d’être très dangereux d’aller faire sa cueillette. D’autres imaginent déjà que des petits malins rafleront la cueillette en une nuit pour aller tout revendre ailleurs, il y en a même qui dénoncent l’idée d’installer des ruches pour produire du miel, parce les abeilles, ça pique !

Finalement les Anglais ne sont pas si différents de nous, leurs élus ont beau leur promettre le paradis sur terre, au lieu de dire merci, ils ne pensent qu’à se plaindre.