C'est pas pour critiquer - Stéphane Blakowski

  • A
  • A
C'est pas pour critiquer - Stéphane Blakowski
Partagez sur :

Vole, vole délinquant...

Marc-Olivier Fogiel : La France n'est pas le seul pays à souffrir de l'insécurité. En Autriche, une vieille dame a été attaquée par un délinquant volant. Un aigle de 2 mètres d'envergure lui a volé son sac à main. Mais que fait la police, Stéphane Blakowski ?

Et bien pour commencer, la police a enregistré la plainte de Karla Maier. Samedi dernier, cette retraitée de 70 ans était partie déposer quelques fleurs sur la tombe de son mari. Elle marchait seule sur la petite route de campagne menant au cimetière, quand elle s'est mise à farfouiller dans son sac à la recherche d'un kleenex... C'est à ce moment qu'un cri strident lui a vrillé les oreilles. En levant le nez, elle a vu foncer sur elle un aigle énorme, plus de deux mètres d'envergure ! Paralysée comme la souris qui va se faire croquer, elle a juste eu le temps de rentrer la tête dans les épaules. Et schrak ! l'aigle lui a arraché son sac à main. En deux battements d'ailes, il s'est posé 20 mètres plus loin. Et là, avec son bec, il s'est mis à fouiller dans le sac à main de Karla Maier. Il a sorti tout ce qu'il y avait dans le sac avant de se mettre à le déchiqueter.

Bien sûr, madame Maier a immédiatement donné le signalement de l'aigle à la police. Il était énorme, tout marron avec une tête toute blanche et des yeux jaunes d'or très perçants. Exactement comme l'aigle américain !
Les policiers n'ont pas été surpris, l'animal correspondait exactement à la description de l'aigle évadé du zoo voisin. Ils ont donc prévenu son dresseur qui a décrypté la situation. Cet aigle élevé en captivité n'a jamais appris à chasser. Après quatre jours dans la nature, il devait donc mourir de faim... Or, pour le nourrir, son dresseur accroche à sa ceinture un sac en cuir marron dans lequel il plonge la main pour donner des croquettes à son aigle.
Quand l'aigle affamé a vu Karla Maier farfouiller dans son sac à main en cuir marron, il a cru qu'il était rempli de croquettes et il a foncé dessus pour s'en emparer !

Malheureusement, le jour suivant, l'aigle s'est attaqué à une camionnette. Et là Bing ! La proie était un peu trop grosse pour lui ! Résultat, il s'est retrouvé assommé dans le fossé où son dresseur a pu le récupérer. Tout est bien qui finit bien, en France après une histoire pareille on aurait sûrement fait une loi anti-aigle.