La galaxie de François Hollande

  • A
  • A
La galaxie de François Hollande
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le candidat peut s'appuyer sur un très vaste réseau, des économistes aux syndicats, en passant par des soutiens très médiatiques.

SON EQUIPE DE CAMPAGNE

C'est l'ancien strauss-kahnien Pierre Moscovici qui dirige aujourd'hui la campagne du candidat. A ses côtés, le fidèle parmi les fidèles, Stéphane Le Foll, en charge de l'organisation de la campagne. Egalement dans l'équipe de campagne, l'ancien ministre de l'Economie, Michel Sapin, l'ami de toujours de François Hollande, est lui chargé du projet présidentiel. L'ex-candidat à la primaire, Manuel Valls, assume le rôle de directeur de la communication. Le chef de file des socialistes à l'Assemblée, Jean-Marc Ayrault, a pour sa part hérité du poste de "conseiller spécial" tandis que Faouzi Lamdaoui endosse le costume de chef de cabinet. Parmi les têtes nouvelles, engagées depuis longtemps ou récemment ralliées mais jusqu’à présent hors des projecteurs, on trouve Fleur Pellerin, chargée des questions numériques, ou Bernard Cazeneuve, porte-parole.

SES PROCHES

Dans le carré des fidèles, Stéphane Le Foll, Bruno Le Roux, Faouzi Lamdaoui, et Michel Sapin. Lequel a rencontré François Hollande sur les bancs de l'ENA, où ils étudiaient ensemble au sein de la promotion Voltaire. Depuis, les deux hommes ne se sont jamais vraiment quittés. Mais celui qui connaît sans doute le mieux François Hollande, c'est Jean-Pierre Jouyet, président de l'Autorité des marchés financiers (AMF). Ensemble, ils ont tout vécu, du service militaire à l'ENA en passant par les vacances en familles. Le coup a donc été difficile à encaisser lorsque ce dernier a accepté en 2007 la proposition de Nicolas Sarkozy de prendre la tête du secrétariat aux Affaires européennes. Dans le cercle familial, François Hollande a lié pendant trente ans son destin politique à celui de son ancienne compagne Ségolène Royal.

SES SOUTIENS MEDIATIQUES

 
Depuis le début de sa campagne, François Hollande peut compter sur le soutien du chanteur Benjamin Biolay. Au Bourget, c'est Yannick Noah qui assurait la première partie du meeting. Dans la salle, étaient également présents l'acteur Gérard Darmon, le directeur du théâtre du Rond-Point, Jean-Michel Ribes, ou encore l'ancien président de l'OM, Pape Diouf.  L'ex-footballeur Vikash Dhorasoo, l'actrice Josiane Balasko ou encore Jamel Debbouze ont aussi déjà prévenu qu'ils voteraient François Hollande en 2012.

SES RESEAUX

De nombreux économistes entourent et conseillent le candidat : Philippe Aghion, professeur à Harvard, Karine Berger, Elie Cohen, directeur de recherche au CNRS, Jean-Hervé Lorenzi, professeur à l'université Paris-Dauphine et président du Cercle des économistes, ou encore Emmanuel Macron, gérant associé chez Rotschild. Parmi les patrons des grandes entreprises, Luc Oursel (Areva) et Henri Proglio (EDF) avaient rencontré le candidat avant la conclusion de l'accord avec EELV.

Dans le monde de la finance, Hollande peut aussi s'appuyer sur Jean-Pierre Jouyet. Quant au milieu syndical, c'est Jacky Bontemps, ancien de la CFDT, qui gère principalement les contacts entre Hollande et les fédérations. Côté "think tank", dans les années 80, François Hollande était très proche du cercle de réflexion deloriste "Témoin". Au Parti socialiste, il lance à cette époque les "transcourants", rebaptisés par la suite "Démocratie 2000", aux côté notamment de Jean-Yves Le Drian et de Jean-Pierre Mignard. Aujourd'hui, le think tank Terra Nova, dirigé par Olivier Ferrand, est également très proche du PS. L'équipe de François Hollande établit aussi régulièrement des notes pour la fondation Jean Jaurès qui a pour but de "rénover la pensée socialiste".