La galaxie de Corinne Lepage

  • A
  • A
La galaxie de Corinne Lepage
@ Maxppp
Partagez sur :

Candidate de témoignage, Corinne Lepage a constitué une équipe de fidèles et d’experts convaincus par ses engagements.

Esseulée sur la scène politique française après diverses alliances avortées, Corinne Lepage s’appuie sur des proches suffisamment convaincus par la pertinence et la force de son engagement pour participer bénévolement à l’élaboration de son projet présidentiel. "Elle incarne l’ambition collective de citoyens qui la suivent depuis des années", décrit Richard Hasselmann, son directeur de campagne.

SON EQUIPE DE CAMPAGNE 

Corinne Lepage s’est affranchie de Cap21 pour se constituer une équipe de campagne à même de répondre à ses attentes. Autour du directeur de campagne Richard Hasselmann, passé du ministère des Finances au privé avant de s’engager sur le terrain de l’économie sociale et solidaire, la candidate a rassemblé un ensemble d’experts capable de dessiner un projet de société répondant à son ambition d’une "écologie pragmatique", en dépassant les simples questions environnementales. Tous sont bénévoles, recrutés au fil des rencontres de Corinne Lepage et ses plus proches. Près de 200 personnes, pour beaucoup anonymement, nourriraient le projet de Corinne Lepage.

SES PROCHES

Candidate, militante et avocate, Corinne Lepage s’entoure de collaborateurs fidèles, extrêmement présents pour l’accompagner sur les différents dossiers qu’elle traite. La candidate s’appuie notamment sur son cocon familial, avec son mari Christian Huglo. François Damerval, chef de cabinet de Corinne Lepage, accompagne la candidate écologiste au quotidien depuis 2004 et se démultiplie dans cette optique. Bénévole, il travaille désormais à mi-temps pour suivre sa candidate dans la campagne.

SES SOUTIENS MEDIATIQUES

Plongée dans ses dossiers, Corinne Lepage ne cherche pas le soutien de figures emblématiques. Rarement présente dans les cercles "people" comme explique son entourage, la candidate écologiste ne compte pas de soutiens médiatiques d’envergure. Ses principales prises sont des chercheurs, comme Jean-Marie Pelt, Robert Bell ou Gilles-Eric Séralini. Eric Meillan, ancien patron de l’Inspection générale des services (IGS, la police des polices), est en charge des questions de sécurité publique dans le projet.

SES RESEAUX

Son engagement militant offre à Corinne Lepage une très grande connaissance des réseaux écologistes. Elle-même a participé à la fondation de plusieurs associations, le Criigen (Comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie génétique) ou encore Terre démocrate, et a accompagné de nombreuses autres. Elle s’est également engagée dans des organisations comme Anticor, dont elle est membre, et Transparency International, dont elle a été nommée administratrice, et bénéficie des réseaux construits durant sa carrière d’avocate. Expert de l’économie sociale et solidaire, Richard Hasselmann profite également d’un parcours très divers. Cap21 se sert de son réseau militant pour relayer le projet présidentiel et trouver des parrainages d’élus locaux.