Yves Jégo sur le jackpot de Carlos Ghosn : "Ouvrier chez Renault, je serais choqué, mais..."

  • A
  • A
Partagez sur :

Pour Yves Jégo, vice-président de l'UDI, la plus-value que pourrait toucher Carlos Ghosn, le PDG de Renault, est à rapprocher des bons résultats de l'entreprise.

INTERVIEW

Carlos Ghosn, PDG de Renault, pourrait toucher une plus-value de 6 millions d’euros en revendant ses stock-options. Le dirigeant automobile a en effet acquis plus de 130.000 actions de sa société à la mi-décembre, à un prix unitaire de 37,43 euros. Or le cours de l'action Renault a grimpé jusqu’à 85,34 euros en début de semaine. 

Les résultats positifs de Renault. "Je serais ouvrier chez Renault, travaillant au smic, je serais choqué. Je suis conscient de ce qu’est la vie des grands patrons et la vie du capitalisme", a déclaré mercredi Yves Jégo, invité de la matinale d’Europe 1, avant de nuancer aussitôt : "Je vois que Renault est une entreprise qui a des résultats positifs et, au fond, si celui qui dirige Renault, parce qu’il a des actions de l’entreprise, touche un bénéfice parce qu’il l’a bien gérée, ça me semble être ce qu’est la réalité du capitalisme dans notre monde d’aujourd’hui".

Un acteur économique. Pour le vice-président de l’UDI, soutien de François Fillon, Renault reste un moteur essentiel du développement économique de la France et un acteur de la lutte contre le chômage. "Plus Renault se développe, plus elle crée des emplois en France, mieux c’est pour l’économie. Il y a dans cette réalité des choses qu’il faut dire et réaffirmer", conclut le député de Seine-et-Marne.