Yves Jannier prend la tête pôle antiterroriste du tribunal de grande instance de Paris

  • A
  • A
Partagez sur :

Le Conseil supérieur de la magistrature a rendu un avis favorable jeudi à la nomination d'Yves Jannier pour succéder à Jean-Louis Bruguière à la tête du pôle antiterroriste du tribunal de grande instance de Paris. Cette nomination devrait être officialisée par un décret d'ici à une quinzaine de jours.

Avocat général à la cour d'appel de Paris, Yves Jannier, 54 ans, était l'un des deux représentants du ministère public au procès d'Yvan Colonna. Son nom avait été proposé le 8 novembre par la garde des Sceaux Rachida Dati. Le Conseil supérieur de la magistrature s'est déclaré favorable à sa nomination, jeudi, pour succéder à Jean-Louis Bruguière à la tête du pôle antiterroriste du tribunal de grande instance de Paris. Cette nomination devrait être officialisée par un décret d'ici à une quinzaine de jours, et M. Jannier prendrait ses nouvelles fonctions en janvier.

Une nomination sur fond de polémique... Plusieurs candidats avaient fait remarquer au CSM que la candidature de M. Jannier enfreignait une règle selon laquelle un magistrat ne peut rester moins de deux ans à un nouveau poste ou à un nouveau grade. Or, Yves Jannier avait été nommé avocat général en avril 2007. Par ailleurs, deux magistrats du pôle antiterroriste, Gilbert Thiel et Laurence Le Vert, figuraient parmi les 62 candidats pour succéder à M. Bruguière, qui a instruit pendant plus de vingt ans les affaires de terrorisme, notamment islamiste.Gilbert Thiel a déclaré ne pas être "étonné" par l'avis du CSM, indiquant dans une métaphore marine avoir déjà "connu du gros temps comme galérien sur le navire amiral", surnom donné au juge Bruguière.

Jean-Louis Bruguière, 64 ans, s'était mis en disponibilité de la section antiterroriste qu'il dirigeait afin de se présenter, en juin, aux élections législatives sous l'étiquette l'UMP dans le Lot-et-Garonne. Il a été battu.