Yannick Jadot : l'étape d'une candidature commune "est essentielle"

  • A
  • A
Partagez sur :

Invité de la matinale d'Europe 1, mardi, Yannick Jadot n'a pas indiqué qu'il se retirerait en faveur de Benoît Hamon, mais a avoué qu'il avait "une responsabilité devant l'Histoire" pour "une candidature commune".

INTERVIEW

C'est une "bonne nouvelle pour la France", selon lui. Pour Yannick Jadot, il y a de quoi se réjouir que plusieurs candidats aient pris des positions en matière d'écologie, comme Benoît Hamon. "Notre responsabilité, c'est de dépasser les egos et les partis politiques", a jugé le candidat EELV, en référence à son rapprochement avec le socialiste. Pour lui, "l'étape du rassemblement des candidatures n'est pas secondaire, elle est essentielle. L'étape prioritaire c'est de savoir si nous sommes d'accord sur un projet."


"Grande aventure politique". Selon lui, ce rapprochement serait "une grande aventure politique". "Disponible pour discuter" d'un programme commun, "comme [il en a] déjà discuté avec Benoît Hamon", Yannick Jadot a fait de cette condition un préalable : "À ce moment-là, nous discuterons d'une candidature commune et d'une majorité présidentielle", avec Benoît Hamon. Pourrait-il se retirer ? L'écologiste a esquivé en indiquant qu'il avait "une responsabilité devant l'Histoire" face à un "pays au bord de la rupture".