Yade avait vu venir la chute de Ben Ali

  • A
  • A
Yade avait vu venir la chute de Ben Ali
@ REUTERS
Partagez sur :

"Tout ce qui s’est passé était prévisible", a assuré l’ambassadrice de France auprès de l’Unesco.

"Je suis très fière du peuple tunisien qui a réussi à se libérer lui-même, tout seul. Je lui tire vraiment mon coup de chapeau", a lancé mercredi Rama Yade, au micro d’Europe 1. Pour l'ancienne secrétaire d'Etat aux droits de l'Homme en France, "tout ce qui s’est passé ces dernières semaines était prévisible". "Moi-même, je me suis rendue en Tunisie lors d’un déplacement dont vous vous rappelez sans doute en 2008 où ça a été une lutte permanente pour rencontrer les ONG, les militants des droits de l’homme que je voulais rencontrer", a-t-elle aussi certifié.

"C’était prévisible", a répété Rama Yade :

Quant à savoir pourquoi les autorités françaises n’ont pas de leur côté anticipé la chute du régime Ben Ali, à l’instar de l’actuelle ministre des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie, Rama Yade a rétorqué : "moi je ne suis pas au gouvernement, donc je n’en connais pas les coulisses". "Mais c’était prévisible", a réaffirmé celle qui a été depuis nommée ambassadrice de France auprès de l'Unesco.