Yade : Aung San Suu Kyi "doit être libérée urgemment"

  • A
  • A
Yade : Aung San Suu Kyi "doit être libérée urgemment"
Partagez sur :

Rama Yade, la secrétaire d’Etat chargée des Affaires étrangères et des Droits de l’Homme, a lancé un appel vendredi sur Europe 1 concernant la situation de Aung San Suu Kyi, l’opposante birmane de nouveau emprisonnée depuis jeudi.

" Si la dame de Rangoun se meurt, elle sera la mauvaise conscience du monde", a affirmé Rama Yade la secrétaire d’Etat chargée des Affaires étrangères et des Droits de l’Homme, vendredi sur Europe 1. Aung San Suu Kyi "doit être libérée urgemment" a-t-elle ajoutée. La prix Nobel de la paix assignée à résidence par la junte militaire depuis 2003 est de nouveau emprisonnée depuis jeudi accusée" d'avoir enfreint les règles régissant son assignation à résidence".

A propos du voyage de Benoit XVI, la secrétaire d’Etat chargée des Affaires étrangères et des Droits de l’Homme, a affirmé que le pape "reçoit l’assentiment de la France." Sur l’aspect purement politique de la visite de Benoit XVI, "notamment sur ses appels à la création d’un Etat palestinien et à l’arrêt de la colonisation", Rama Yade a rappelé qu’ils étaient "conformes à la position française". Il y a "une urgence de paix" au Proche-Orient, a t-elle insisté.

Interrogée sur la polémique autour de la non publication des photos des sévices pratiquées par les soldats américains en Irak, Rama Yade a déclaré : "Obama a pris des décisions symboliques depuis qu’il est au pouvoir. S’il a décidé de ne pas les publier sans pour autant nier leur existence, c’est cela l’essentiel. Il faut lui laisser le temps de dérouler sa présidence."

Enfin, concernant l’ouverture du congrès mondial sur les droits de l’hommeet l’orientation sexuelle, vendredi à Paris, Rama Yade a lancé un appel au secours : "il y a urgence humaine." Aujourd’hui, "il y a encore 80 pays qui condamnent l’homophobie et 8 qui pratiquent la peine de mort", s’est-elle exclamée.