Woerth : "l'embellie n'est pas une illusion"

  • A
  • A
Woerth : "l'embellie n'est pas une illusion"
Partagez sur :

"On ne prend pas nos désirs pour des réalités", a affirmé Eric Woerth évoquant, mercredi sur Europe 1, des "signes" de reprise de l'économie française. Le ministre du Budget entrevoit une amélioration pour 2010. Mais il faut toutefois être "très prudent" selon lui.

Le gouvernement veut croire en la reprise économique. "L’embellie n’est pas une illusion, un certain nombre de signes, très modestes d’ailleurs, laissent monter que la pente du toboggan est en train de s’adoucir", a expliqué mercredi Eric Woerth au micro de Jean-Pierre Elkabbach.

"Dans ce ciel un peu bas et lourd sur le plan économique, il y a aussi des morceaux de ciel bleu, on voit le commerce international qui s'améliore un peu, on voit la production industrielle qui cesse de diminuer, l'inflation qui disparaît, donc ça, c'est des éléments de reprise", a déclaré le ministre du Budget sur Europe 1. "Mais il faut être très, très prudent dans ce domaine-là", a-t-il aussitôt ajouté.


Le ministre du Budget attribue cette "embellie" au plan de relance du gouvernement dont il n'a cessé de vanté les mérites : "Le plan de relance commence à donner des effets", notamment en ce qui concerne l’automobile : "il y a plus d’immatriculations au mois de mars qu’en février." "Les plans de relance, c'est quelque chose de terriblement efficace (...) et on voit bien qu'en 2010, en tout cas on peut l'espérer, (ils) auront joué leur rôle", a-t-il ajouté.

Le premier ministre François Fillon a pour sa part tablé mercredi sur une "reprise lente en 2010", après "une année de récession forte" en 2009.