Woerth : "En 2018, Hollande reconnaîtra qu'en 2015 il s'est trompé…"

  • A
  • A
Partagez sur :

Pour le député Les Républicains de l'Oise, le chef de l'Etat a commis une maladresse en faisant son mea culpa sur la hausse de la TVA.

INTERVIEW

"Je ne serais pas allé aussi loin". François Hollande a reconnu, dans un ouvrage de la journaliste du Monde Françoise Fressoz, être allé trop loin en supprimant dans les premiers mois de son mandat la hausse de la TVA projetée par son prédécesseur, Nicolas Sarkozy. Pour Eric Woerth, ancien ministre du Travail du gouvernement Fillon, invité jeudi d'Europe 1, reconnaître ses erreurs est "une énorme faiblesse quand on est président de la République. Il vient de reconnaître qu'il a menti pendant trois aux Français sur un sujet majeur."

Un mea culpa qui est donc la reconnaissance d'un mensonge ? "Oui, bien sûr ! Cela veut dire : 'je vous ai trompé. Je vous ai dit que la meilleure des politiques allait être employée contre le chômage, et je me suis trompé de politique économique'. Il y a des limites ! En 2018, il reconnaîtra qu'en 2015 il s'est trompé…"

Nicolas Sarkozy saura-t-il, lui aussi faire l'inventaire de son action, ce que certains réclament à droite ? "Dans le projet politique, il y aura évidemment… Les erreurs permettent de progresser mais pas là, puisqu'il n'a pas fait la baisse de la TVA. C'était de l'impréparation et aujourd'hui, c'est de l'improvisation".

>> L'intégralité de l’entretien en vidéo :


Woerth : "Il faut déclencher la guerre à Daech...par Europe1fr