Web : Hollande choisit la méthode Obama

  • A
  • A
Web : Hollande choisit la méthode Obama
Des membres de l'équipe d'Obama en 2008 ont investi le QG de François Hollande.@ MAXPPP
Partagez sur :

EXCLU - Des membres de l'équipe d'Obama en 2008 ont investi le QG du candidat socialiste.

Le président américain inspire décidément beaucoup les socialistes français. On connaissait déjà la fascination d'Arnaud Montebourg pour la méthode "Obama" sur le Web. C'est aujourd'hui au tour de François Hollande de s'y coller. L'équipe Web du candidat socialiste a fait appel à quelques membres de l'équipe Internet de Barack Obama de 2008. Objectif : professionnaliser les pratiques du candidat socialiste et lui faire bénéficier de leur expérience, avant l'étape du lancement d'un nouveau site toushollande.fr. En exclusivité, Europe 1 a pu visiter l'étage web du QG de François Hollande, en présence de l'équipe américaine.

Des détails qui font la différence

Ces jours-ci, l'anglais résonne au dernier étage du QG de François Hollande. C'est là que l'équipe Internet accueille 3 Américains. Lunettes branchées sur le nez, Steve Jacobs arrive de New-York. Membre de l'équipe stratégique d'Obama pour le web il y a trois ans, il distille aujourd'hui ses conseils aux 25 permanents de l'équipe Internet de François Hollande, pour professionnaliser l'outil Web et améliorer son usage.

"Pour les premiers emails, on n'a pas utilisé le nom de François Hollande en tant qu'émetteur. Les gens aiment bien recevoir des emails de vraies personnes", confie au micro d'Europe 1 Steve Jacobs. Si ce dernier regrette de "ne pas pouvoir donner tous les secrets", Europe 1 a pu observer une autre technique recommandée par ces experts du Net : écrire des emails courts.

Une campagne de terrain en parallèle

Et pour inciter les gens à se mobiliser sur le terrain, en faisant notamment du porte-à-porte, l'équipe de François Hollande va lancer un nouveau site Internet cette semaine : Toushollande.fr. L'objectif est de passer à une mobilisation grande échelle. "Derrière ça, il y a quand même une architecture de campagne qui est assez lourde. Il y a 80 formateurs qui travaillent avec nous qui vont aller partout en France pour former ces 10.000 mobilisateurs. C'est complètement l'inspiration Obama", précise au micro d'Europe 1 Guillaume Liégey, en charge du dispositif "porte-à-porte".

"Souvent on pense que l'innovation d'Obama, c'était les réseaux sociaux et une campagne en ligne incroyable, mais il a aussi fait une campagne de terrain hallucinante pour aller contacter des électeurs abstentionnistes", souligne-t-il.

La France est toutefois loin de rivaliser avec les Etats-Unis. La mobilisation des socialistes sur Internet représente un dixième de leur budget de campagne, contre un tiers pour Barack Obama en 2008.