Wauquiez : "hors de question" de "laisser le monopole de l'immigration à l'extrême droite"

  • A
  • A
Wauquiez : "hors de question" de "laisser le monopole de l'immigration à l'extrême droite"
"Ça fait trop d'années que la droite a capitulé, qu'elle a renoncé à aborder un certain nombre de thèmes", a estimé Laurent Wauquiez.@ CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :

Dans "L'émission politique" sur France 2, les président des Républicains a été interrogé sur les similitudes entre son discours et celui du FN.

"Je ne veux pas laisser le monopole du social à la gauche, je ne veux pas laisser le monopole du discours sur l'immigration à l'extrême droite", a expliqué Laurent Wauquiez, jeudi, lors de L'émission politique sur France 2. Le président des Républicains était interrogé sur les similitudes entre son discours sur l'immigration et celui du Front national.

"Vous vous attendez à ce que, pour vous plaire, je fasse une droite qui ne parle pas d'immigration ? Que je laisse le monopole du discours sur l'immigration au Front national ? C'est hors de question", a répondu le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

"Vous pensez que je ne vais pas en parler parce que le Front national en parlerait ?" "Ça fait trop d'années que la droite a capitulé, qu'elle a renoncé à aborder un certain nombre de thèmes", a poursuivi Laurent Wauquiez, en citant "la sécurité", "la question du déclassement des classes moyennes" ou celle de "l'intégration républicaine". "Vous pensez que je ne vais pas en parler parce que le Front national en parlerait ?", a-t-il encore interrogé.

Pour sa première grande émission de télévision depuis son accession à la tête de LR, en décembre, Laurent Wauquiez s'en est par ailleurs pris à Emmanuel Macron, dont il a dénoncé la "communication". "On a l'impression que c'est totalement hors norme que de ne pas s'esbaudir tous les matins sur le président de la République", a-t-il ironisé, en décrivant un chef de l'État "très coupé de la réalité du terrain".