Vote des étrangers : Guéant évoque un risque

  • A
  • A
Partagez sur :

La proposition de loi autorisant les étrangers à voter aux élections municipales comporte le risque de "tensions supplémentaires" entre Français et immigrés, a jugé mercredi le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, répétant que le gouvernement y était "résolument hostile". Dans un entretien au figaro.fr, le ministre de l'Intérieur a également dénoncé mercredi la "stratégie électoraliste de la gauche": "tourner le dos aux ouvriers et aux classes populaires, au profit des immigrés à qui on donnerait le droit de vote parce que ces derniers voteraient très majoritairement pour le PS".

"Le PS agite cette carte" du droit de vote des étrangers "comme un épouvantail avant chaque élection", affirme Claude Guéant, soupçonnant les socialistes de vouloir faire "monter le vote du Front national" pour affaiblir "la droite républicaine". Le Sénat va examiner à partir de jeudi une proposition de loi sur le droit de vote des étrangers non communautaires et leur éligibilité comme conseiller municipal.