Vote de confiance : les élus "constructifs" LR-UDI s'abstiendront majoritairement

  • A
  • A
Vote de confiance : les élus "constructifs" LR-UDI s'abstiendront majoritairement
Le parti Les Républicains-UDI pourrait éclater entre les "constructifs" et les autres à l'issu du vote de confiance de mardi@ GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Partagez sur :

Favorables à une "opposition libre" mais "constructive", certains députés Les Républicains, UDI pourraient voter la confiance au gouvernement malgré une possible exclusion de leur parti.

Les députés "constructifs" LR-UDI vont majoritairement s'abstenir mardi après-midi lors du vote de confiance au gouvernement d'Édouard Philippe, mais certains voteront pour, a appris l'AFP de sources concordantes.

Une douzaine de votes favorables. Il pourrait y avoir une douzaine de votes favorables, dont les LR Thierry Solère, Franck Riester ou Pierre-Yves Bournazel. Le groupe de 35 députés, qui est coprésidé par Franck Riester et Stéphane Demilly (UDI) et souhaite accompagner les réformes d'Emmanuel Macron en "opposition libre" mais "constructive", s'est réuni dans la matinée avec "la volonté d'avancer tous ensemble", selon une de ces sources. La bataille autour de postes clés de l'Assemblée la semaine dernière, avec l'élection surprise de Thierry Solère comme questeur, a "laissé des traces et crispé les UDI", mais "tout va bien" désormais, a-t-on assuré.

De possibles exclusions de LR. Les députés, qui ont évoqué l'ordre du jour et les premières questions au gouvernement, ont fait le comptage pour le vote de confiance, qui suivra le discours de politique générale du Premier ministre Édouard Philippe (issu de LR), liberté étant laissée aux parlementaires. La possible exclusion des "constructifs" de LR sera étudiée lors d'un bureau politique du parti le 11 juillet.