Jack Lang, candidat socialiste aux élections législatives à Saint-Dié (Vosges), a ironisé vendredi sur "la déferlante de ministres" dans la circonscription qu'il brigue, après la visite vendredi après-midi de François Fillon et Nadine Morano à Raon-l'Etape (Vosges). "Je ne peux pas me plaindre d'attirer ainsi la venue de nombreux ministres. Le mois dernier, Xavier Bertrand, aujourd'hui, M. Fillon et Mme Morano: c'est une déferlante!", a observé auprès de l'AFP M. Lang, qui s'est dit "amusé par cet hommage indirect", qui le "laisse penser que ces ministres craignent (son) élection".

Le Premier ministre, accompagné de la ministre de l'Apprentissage, Nadine Morano, a visité vendredi après-midi deux PME locales, la Papeterie de Raon et Numalliance, avant d'être accueilli à l'hôtel de ville par le maire (PS) de Raon-L'Etape, Michel Humbert. Il a notamment vanté la politique du gouvernement en faveur des PME et reconnu que "le chemin de la croissance (serait) étroit, le chemin du désendettement difficile".

Jack Lang a au contraire estimé que "le gouvernement sortant (léguait) au pays un bilan économique et financier désastreux"."Les Vosges sont l'un des départements les plus durement frappés par la politique gouvernementale, notamment en ce qui concerne la baisse du nombre d'enseignants", a estimé Jack Lang. "Le programme de François Hollande, qui place en priorité la formation et la réindustrialisation du pays, s'applique directement à un territoire comme celui des Vosges", a-t-il ajouté.