Villers-Cotterêts : le maire FN désavoué par les Le Pen

  • A
  • A
Villers-Cotterêts : le maire FN désavoué par les Le Pen
@ MaxPPP
Partagez sur :

Marion Maréchal-Le Pen a jugé "stupide" le refus de Franck Briffaut de commémorer l'abolition de l'esclavage.

L’INFO. La décision de Franck Briffaut, nouveau maire FN de Villers-Cotterêts, de ne pas commémorer l'abolition de l'esclavage fait décidément beaucoup parler. Et pas que dans la majorité. Au Front national aussi, cette décision a fait débat. Marine Le Pen a ainsi assuré qu’à sa place, elle l'aurait célébré. Sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen, a quant à elle qualifié de "stupide" le refus du maire frontiste de Villers-Cotterêts.

"Dénoncer l'esclavage actuel" au Qatar. Pour la présidente du FN, Franck Briffaut aurait dû se servir de cette manifestation pour "dénoncer l'esclavage actuel" pratiqué selon elle au Qatar. "Le président de la République s'honorerait à rompre les relations avec le Qatar, petit pays par la superficie mais grand pays par l'esclavage", a-t-elle assuré dimanche sur BFMTV. Si elle ne partage pas le choix de l’édile, Marine Le Pen le soutient malgré tout car "il n'a pas interdit la commémoration, il n’a pas voulu y participer".

"Je trouve ce qu'il a fait stupide". Marion Maréchal-Le Pen est plus dure que sa tante. La députée FN du Vaucluse n’a pas compris la décision de Franck Briffaut. "Il s'en est expliqué, moi personnellement je trouve ce qu'il a fait stupide", a-t-elle estimé lundi soir sur I-télé, interpellée par l'eurodéputé EELV Yannick Jadot lors d'un débat. "C'est plus intelligent de faire un discours politique intelligent lors d'une commémoration plutôt que de susciter ce genre de polémiques parce qu'après il n'a pas l'occasion de s'en expliquer" a-t-elle poursuivi.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

COMMEMORATION - Esclavage : Hollande recadre un maire FN

L'INFO - Un maire FN refuse de commémorer l'abolition de l'esclavage

CÉRÉMONIE- Commémoration de l’abolition de l’esclavage à Villers-Cotterêts

LA DEMANDE - Le Cran demande réparation à des descendants de négriers