Villepin va être fixé

  • A
  • A
Villepin va être fixé
@ Reuters
Partagez sur :

Le tribunal correctionnel de Paris rend son jugement jeudi matin dans l'affaire Clearstream.

Pendant deux heures, les cinq prévenus du procès Clearstream vont écouter jeudi les conclusions du tribunal sur l’affaire Clearstream. Deux heures à attendre que les pages se tournent et que leur nom soit prononcé. Deux heures pour scruter le visage des juges et connaître leur sort : blanchis ou condamné ?

Condamné, Imad Lahoud le sera sans aucun doute. L’homme d’affaires a reconnu avoir menti et avoir falsifié les listings dans lequel apparaissaient plusieurs noms, dont celui de Nicolas Sarkozy. Il encourt18 mois de prison avec sursis et six mois ferme. La condamnation ne fait guère de doute non plus concernant Jean-Louis Gergorin. L’ancien diplomate a beau avoir clamé son innocence, il ne se fait guère d’illusion. L'accusation le considère comme le cerveau de l'affaire, et seul un miracle pourrait lui éviter une sanction. Le procureur de Paris Jean-Claude marin avait requis à son encontre 3 ans de prison dont 18 mois ferme.

L'ombre de Nicolas Sarkozy

Mais c’est surtout le sort de Dominique de Villepin qui retiendra l’attention. L’accusation a-t-elle convaincu le tribunal ? Est-ce que ce procès démontre que l'ex-Premier ministre savait que les listings étaient faux. Autant de questions auxquelles le jugement répondra. L’accusation en est persuadée. Elle avait requis contre lui 18 mois de prison avec sursis. L’avenir politique de l’ancien Premier ministre ne dépend pas du jugement, jure en tous cas ses proches. "Il aura, quoi qu'il en soit, une action politique", a ainsi affirmé Jean-Pierre Grand (UMP, Hérault). "Si elle se déroulait sans être polluée par une instruction judiciaire qui le conduirait en appel, c'est nettement préférable". Quelle que soit la décision du tribunal, Villepin ne donnera donc pas suite. A priori.

Le jugement sera également très attendu du côté de l’Elysée. Car une partie civile, celle de Nicolas Sarkozy –qui, hasard du calendrier, fêtera ses 55 ans le 28 janvier- a pesé lourdement sur le procès. Quoi qu’il en soit, cette journée devrait marquer la fin d’une saga judiciaire qui dure depuis cinq ans.