Villepin désavoue Fillon : "Poursuivre dans cette voie sans issue, c'est prendre l'Etat en otage"

  • A
  • A
Villepin désavoue Fillon : "Poursuivre dans cette voie sans issue, c'est prendre l'Etat en otage"
L'ancien Premier ministre, Dominique de Villepin, devant le Conseil constitutionnel, le 3 octobre 2013. @ ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

L'ancien Premier ministre de Jacques Chirac dénonce le péril de la logique jusqu'au-boutiste de François Fillon.

C'est une voix symbolique à droite qui vient de s'élever contre François Fillon. Dominique de Villepin, ex-Premier ministre, estime jeudi qu'en maintenant sa candidature à l'élection présidentielle, que le candidat de la droite "emporte son camp dans une course vers l'abîme".

Fillon ne peut pas "rassembler autour de son nom". "Le candidat ne peut aujourd'hui ni se faire entendre sur ses propositions, ni rassembler autour de son nom. Poursuivre dans cette voie sans issue, c'est prendre l'Etat, notre foi dans la démocratie et ses compagnons de route, en otages", dénonce Dominique de Villepin dans une tribune au Figaro.

"L'enjeu, c'est le salut de nos institutions", déclare encore Dominique de Villepin. Ajoutant : "En cet instant, la conscience, la responsabilité et la lucidité nous commandent de faire le choix de la dignité. Il revient à chacun, et à nous tous collectivement, de laisser de côté les jeux personnels, tactiques et idéologiques pour répondre à l'appel de la France et engager le travail de redressement."