VIDÉOS - Les 5 temps forts de la matinale avec Nicolas Sarkozy

  • A
  • A
VIDÉOS - Les 5 temps forts de la matinale avec Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy sur Europe 1@ Marie Etchegoyen/Capa Pictures/Europe 1
Partagez sur :

Le président des Républicains Nicolas Sarkozy était jeudi l'invité de la Matinale d'Europe 1. Grève, dépenses publiques, Euro de football, présidentielle.... revivez les principaux points de son entretien. 

Invité spécial de la Matinale d’Europe 1, Nicolas Sarkozy est notamment revenu sur la grève à la SNCF, l'Euro de football, les primaires républicaines ou encore les dépenses du gouvernement.

  • La grève à la SNCF "est un scandale"

L'ancien chef d'Etat a fustigé jeudi les syndicats à l'origine de l'actuel mouvement de grève à la SNCF. "Cette grève est un scandale", a déclaré Nicolas Sarkozy. Selon lui, la réforme en cours de négociation à la SNCF et dans le rail est une "bonne réforme". Alors que les cheminots entament jeudi leur neuvième jour de grève consécutif, pour le président des Républicains, "cette grève est un scandale. Les Français ont été durement éprouvés par les inondations, les Français attendent avec impatience l’Euro et voilà que la CGT et un certain nombre de syndicats minoritaires décident de bloquer le pays pour des raisons corporatistes".


Nicolas Sarkozy : la grève à la SNCF "est un...par Europe1fr

  • Affaire Benzema : "Cantona aurait mieux fait de se taire"

Nicolas Sarkozy n'a pas été tendre jeudi matin avec Eric Cantona. Il est revenu sur ses dires à propos de la non-sélection de Karim Benzema en équipe de France pour l'Euro 2016. Nicolas Sarkozy a en effet assuré que "Monsieur Cantona aurait mieux fait de se taire" lorsqu'il a dit que, le sélectionneur Didier Deschamps avait écarté Benzema et Ben Arfa à cause de leurs "origines nord-africaines". S'il accorde des circonstances atténuantes à Karim Benzema, Nicolas Sarkozy a été bien plus sévère avec Eric Cantona : "je me souviens de ses déclarations insensées au moment de la crise financière, où il demandait aux Français d'aller retirer leur argent des banques, comme si en la matière il avait quelque compétence que ce soit."


Sarkozy : "monsieur Cantona aurait mieux fait...par Europe1fr

  • Euro de football : "Il me semble imprudent de faire des fan zones"

Également interrogé sur l'Euro de football, pour l'ancien président de la République, "il est imprudent de maintenir les fan zones", ces espaces ouverts à tous qui accueilleront les supporters. Nicolas Sarlozy a en effet affirmé, qu'elles sont, selon lui, "incompatibles avec l'état d'urgence". Et, même si le président des Républicains soutient l'organisation de l'Euro et l'équipe de France qu'il verra vendredi en match d'ouverture de la compétition, il a pointé du doigt la fatigue des forces de police et de gendarmerie qui ont "autre chose à faire que garder ces fan zones". 

  • Nicolas Sarkozy tacle Manuel Valls

L'ancien président de la République a accusé le gouvernement de Manuel Valls de faire des dépenses inconsidérées pour "acheter" certaines catégories d'électeurs en vue de la prochaine présidentielle. "Comment voulez-vous que ça aille mieux ?", a interrogé le président des Républicains, faisant référence à une phrase prononcée par François Hollande en avril. "Nous sommes le seul pays d’Europe qui a une politique qui consiste à augmenter la dépense publique, à augmenter les impôts et à accroître la rigidité du droit social pour les entreprises. Tous les autres ont fait autrement", a déploré l'ex-chef de l'Etat. "Chaque jour, monsieur Valls annonce de nouvelles dépenses publiques pour arroser une catégorie particulière afin de les acheter dans le cadre du prochain rendez-vous présidentiel", a-t-il également fustigé. 


Nicolas Sarkozy : "Chaque jour monsieur Valls...par Europe1fr

  • Quand Nicolas Sarkozy compare la primaire des Républicains à un match de l'Euro

Depuis plusieurs semaines, la cote de popularité de Nicolas Sarkozy remonte dans les sondages. Néanmoins, Alain Juppé, ex-premier ministre de Jacques Chirac, reste largement favori des sondages pour l’investiture Les Républicains en vue de la présidentielle de 2017. Mais Nicolas Sarkozy a fait preuve d'optimisme jeudi matin sur Europe 1. "Tout est possible. C’est comme pour le premier match de l’Euro ou la finale, tout est ouvert, tout est possible", a-t-il ainsi déclaré. 


Nicolas Sarkozy sur les primaires : "Tout est...par Europe1fr

  • En bonus : revivez le show de Nicolas Canteloup en présence de Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy est resté en studio pour assister à la Revue de presque de Nicolas Canteloup. Au menu, notamment : un sketch délirant sur Cerise de Groupama


Canteloup en Sarkozy : "Le changement c'est...par Europe1fr