VIDÉO - Avortement, GPA : Roselyne Bachelot en désaccord avec François Fillon

  • A
  • A
VIDÉO - Avortement, GPA : Roselyne Bachelot en désaccord avec François Fillon
Roselyne Bachelot a été la ministre de François Fillon pendant cinq ans, quand ce dernier était Premier ministre de Nicolas Sarkozy. @ AFP
Partagez sur :

L’ancienne ministre, amie et soutien déclaré de François Fillon, a affirmé sa différence avec le favori du second tour de la primaire de la droite. 

VIDEO

Même si elle soutient François Fillon depuis mai 2015, Roselyne Bachelot ne partage pas toutes les idées du favori du second tour tour de la primaire de la droite et du centre. L’ancienne ministre, qui qualifiait il y a quelques années François Fillon de "petit frère", a clairement marqué son désaccord avec lui sur les questions liées à l'avortement et la GPA (gestation pour autrui), lundi soir sur le plateau de l’émission C à vous, sur France 5.

"L’IVG est un droit fondamental." Roselyne Bachelot a d’abord été interrogée sur la position de François Fillon sur l’avortement. L'ancien Premier ministre y est opposé à titre personnel (bien qu'il n'envisage pas de revenir dessus). "L’IVG est un droit fondamental, c’est tout à fait évident. Ce n’est pas l’opinion de François Fillon, mais c’est la mienne. Pour moi, c’est important de défendre l’avortement", a déclaré l’ancienne ministre de François Fillon (2007-2012).

Autre sujet de divergence : la décision de la Cour européenne des droits de l'Homme, demandant à la France de reconnaître les enfants nés à l'étranger par GPA. François Fillon a affirmé y être opposé, proposant même que la France quitte la CEDH. Une position que ne partage pas du tout l’ancienne ministre de la Santé. "Il est très important que la France reste dans la CEDH (Convention européenne des droits de l'Homme). Ça nous a souvent aidé sur d’autres sujets, comme sur le fait de protéger les droits sociaux français", a assuré Roselyne Bachelot. 

La séquence en vidéo :