Vers un plan d'investissements sur 10 ans

  • A
  • A
Vers un plan d'investissements sur 10 ans
Jean-Marc Ayrault présentera "'dans les prochaines semaines" un plan d'investissements pour les dix ans à venir.@ Reuters
Partagez sur :

Ce plan décennal, annoncé par François Hollande lundi sera présenté par Jean-Marc Ayrault.

L’annonce. Réunis lundi en séminaire, un an jour pour jour après l’élection de François Hollande à la présidence de la République, les ministres ont eu droit à une annonce en avant-première de la part du chef de l’Etat. Dans son propos liminaire d’une vingtaine de minutes, François Hollande a en effet annoncé que Jean-Marc Ayrault présentera sous peu un vaste plan d’investissements sur dix ans.

Numérique et environnement en pôle. Fixant au gouvernement trois grandes priorités pour l'année qui vient, le président a cité dans l'ordre "la bataille pour l'emploi", "la jeunesse" et "la préparation de l'avenir", via le soutien à l'activité et à l'investissement. "Le Premier ministre présentera dans les prochaines semaines un plan d'investissements pour les 10 ans qui viennent. Il concernera le numérique, la transition énergétique, la santé, les grandes infrastructures et d'une manière générale, les nouvelles technologies", a précisé le chef de l’Etat selon une copie communiquée à la presse de son propos liminaire.

>> A lire aussi : Ayrault va-t-il vendre des bijoux de famille ?

Hollande flatte son bilan. François Hollande ne s’est pas arrêté à cette annonce. Décrivant l'état dans lequel il a trouvé le pays -"rongé par les déficits, alourdi par la dette, affaibli par la perte de compétitivité, mais surtout hanté par l'augmentation continue du chômage depuis cinq ans"- le chef de l'Etat a rappelé les grandes réformes entreprises sous son autorité et celle de Jean-Marc Ayrault depuis un an, et leurs "quatre choix majeurs": "sérieux budgétaire", "pacte de compétitivité", "maîtrise de la finance" via la création de la Banque publique d'investissement (BPI) et la réforme bancaire, "réforme du marché du travail".

>> A lire aussi : Hollande a-t-il respecté son agenda

Après le redressement, le dépassement. Enfin, François Hollande a parlé d’avenir. "J'avais indiqué que mon quinquennat comporterait deux phases. La première -le redressement, nous y sommes- pendant laquelle des réformes difficiles mais indispensables seraient conduites; et une phase de dépassement, pour permettre de changer de modèle, et, de vivre mieux", a déclaré le chef de l’Etat. "Nous sommes dans le redressement. Mais déjà nous devons entrevoir le dépassement. Nous devons nous concentrer pour l'année qui vient sur trois grandes priorités, celles que je demande au gouvernement de mener à bien", a-t-il souligné. Le gouvernement peut réussir, le gouvernement doit réussir, a conclu François Hollande.