Valls veut réformer la police des polices

  • A
  • A
Valls veut réformer la police des polices
@ REUTERS
Partagez sur :

Le ministre de l'Intérieur annonce, dans un entretien au Monde, son intention de réformer l'IGPN et l'IGS.

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, annonce dans un entretien au journal Le Monde lundi qu'il allait engager une "réforme" des services d'inspection de la police (IGS) - la "police des polices". 

Le ministre exige, dans ce cadre, le départ de son responsable parisien Claude Bard très critiqué dans l'affaire des "fadettes" des journalistes du Monde, et dans la procédure visant le préfet Yannick Blanc, proche de la gauche. "Il y a eu des dysfonctionnements" à l'Inspection générale des services (IGS, compétente à Paris et sa proche banlieue) et, "dans la mesure où je veux réformer le système il faut un nouveau responsable de l'IGS", déclare le ministre au quotidien en précisant : "le nom du successeur de M. Bard devrait m'être proposé dans les heures qui viennent". Il pourrait s'agir de Philippe Caron, actuel numéro deux de la direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne.

Manuel Valls, qui dit avoir inscrit la déontologie au rang de ses "priorités" de même que "les fonctions de contrôle et d'audit", annonce qu'il engage une réforme de l'IGPN (l'Inspection générale de la police compétente sur le reste du territoire) et de l'IGS "afin d'unifier la fonction de contrôle au sein de la police nationale". Il veut, dit-il, "harmoniser les pratiques" et "l'IGS doit devenir une composante à part entière de l'IGPN".