Valls veut faire gagner la gauche en 2012

  • A
  • A
Valls veut faire gagner la gauche en 2012
Partagez sur :

Manuel Valls a admis que son parti était "en difficulté", et a appelé à "se dépasser", à "se régénérer", mardi sur Europe 1.

"La sociale démocratie est en crise dans toute l’Europe", a affirmé Manuel Valls mardi sur Europe 1. "Il faut donc se dépasser, se régénérer", a motivé le député PS de l’Essonne, car "c’est surtout la droite qui en profite".

Le maire d’Evry se pose en rassembleur : "Je souhaite la création d’une grande la formation, d’un grand parti gauche". Selon lui, les écologistes et "ceux qui avaient choisis François Bayrou", ont toute leur place au sein du parti socialiste. "Il faut construire une alternative crédible et donner de l’espérance aux Français", explique-t-il, soulignant "Je suis volontariste, je veux rénover la gauche et la faire gagner en 2012".

Manuel Valls, nouveau leader du PS ? Le député assure qu’il ira se battre aux côté de Jean-Paul Huchon pour les Régionales : "Quand il y a de la concurrence électorale, il faut aller aux côtés des électeurs pour les convaincre et j’irai près de Jean-Paul Huchon".

Au sujet du référendum aux onze questions organisé jeudi 1er octobre par Martine Aubry pour gagner une nouvelle légitimité, Manuel Valls assure qu’il répondra "oui à tout". Il avait pourtant souligné en juillet dernier le manque d’autorité de la maire de Lille. Un rappel à l’ordre qui avait failli lui coûter son expulsion du parti.

Enfin, interrogé sur le déplacement du chef de l’Etat à Avignon qui a annoncé l'extension, sous conditions, du Revenu de solidarité active (RSA) aux jeunes de moins de 25 ans qui travaillent, Manuel Valls affirme que cela "va dans le bon sens". Mais selon lui, "l’essentiel est de prendre en charge les 120.000 jeunes entre 16 et 25 ans qui sortent du système scolaire".