Valls : "Trop de souffrance, pas assez d'espérance"

  • A
  • A
Valls : "Trop de souffrance, pas assez d'espérance"
@ Capture BFMTV
Partagez sur :

DISCOURS - Manuel Valls dit avoir entendu la voix des Français mais aussi leur silence.

C’est par une formule que Manuel Valls a entamé son discours de politique générale face aux députés de l'Assemblée nationale, mardi après-midi. "Trop de souffrance, pas assez d'espérance, telle est la situation de la France", a lancé le Premier ministre dans un hémicycle agité.  

>> Suivez le discours en direct ici.

Manuel Valls a évoqué le vote des Français aux municipales, il a dit avoir "entendu leur voix. J'ai aussi entendu leur silence", a-t-il ajouté. Le Premier ministre a estimé que son rôle, aujourd’hui, est  de dire "la vérité aux Français" et leur "redonner confiance dans leur avenir". "Dire l'essentiel pour retrouver l'essentiel : la confiance des Français. Tel sera mon propos", a-t-il ajouté.

En guise d'introduction, le Premier ministre a également dénoncé la montée du racisme "anti-juifs, anti-musulmans, anti-catholiques, mais aussi homophobe" ainsi qu'une montée des violences.

 
sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

COUPES - Valls prévoit de nouvelles économies

ENJEUX - Manuel Valls attendu au tournant

MEMENTO - Discours de politique générale : quelques conseils pour Manuel Valls

LES COMPTES - Valls aura-t-il une majorité pour gouverner ?

EXTRAIT - Le gouvernement peut-il trouver 50 milliards d'économie ?